Contenu principal

Message d'alerte

Affiche XXIe_Pyramide_de_chaussure_handicap_internationalDemain samedi 26 septembre aura lieu la 21e édition de la Pyramide de chaussures initiée par l'ONG Handicap international et ceux 23 villes françaises. Une mobilisation citoyenne qui s'avère plus que jamais nécessaire et ceux 20 ans après sa création et les Traités d'Ottawa et d'Osloque que plusieurs pays ne respecte toujours pas. Une lutte contre les armes explosives1 auxquelles s'ajoutent maintenant les bombardements de civils.

Le public qui sera invité a nouveau à s'immerger dans le quotidien d'une ville bombardée et jonchée de restes explosifs de guerre. Placé sous le signe de l'interactivité, un parcours pédagogique permettra au public d'échanger avec des professionnels du terrain, d'assister à des démonstrations de déminage ou encore d'apprendre à marcher avec une prothèse.

Les enfants pourront également s'initier de façon ludique aux diverses thématiques liées à l'action de Handicap international (jeux, courts métrages, handisport, éducation aux risques...)

Plus de 100 victimes chaque jour dans le monde

Une mobilisation qui le 26 septembre 2015 avec ce geste symbolique de constituer une pyramide de chaussure pour soutenir les victimes des guerres qui en ont perdu l'usage et signer la pétition interdisantUn enfant ampute des bras et victime de mines l'utilisation d'armes explosives en zones peuplées, pour que les populations puissent à nouveau vivre en sécurité.

En 2014 selon l'ONG se sont chaque jour, 114 personnes qui ont été tuées ou blessées par une arme explosive. 92% d'entre elles sont des civils2 lorsque ces armes sont utilisées en zones peuplées ! En Syrie, un quart des victimes recensées doivent subir, une amputation3 précise, l'ONG.Si le nombre des victimes annuelles a été divisé par cinq, avec la décontamination de 28 pays et 190 millions de mines et sous-munitions stockées par les états ont été détruits. Reste que 70 pays sont toujours contaminés par des restes explosifs de guerre, qui peuvent rester actifs plusieurs décennies après les conflits.

Handicap internationale qui s'inquiète également du développement systématique aux bombardements et aux armes explosives visant des villes et des zones peuplées s'intensifie dans les conflits actuels. La Syrie, la Bande de Gaza, le Soudan du Sud, le Yémen ou encore l'Ukraine ont notamment été concernés par l'utilisation de mines antipersonnel, de BASM ou autres armes explosives au cours de ces derniers mois.

Un nouveau combat celui des armes explosives !

Type d Armes explosivesHandicap International s'engage aujourd'hui contre les armes explosives. Utilisées massivement en zones urbaines au cours des derniers conflits armés, elles tuent et blessent des milliers de civils. Si les mines antipersonnel et les bombes à sous-munitions, désormais interdites, entrent également dans cette catégorie.

Le rayon d'impact diffère d'une arme à l'autre, mais elles ont pour point commun de projeter une charge explosive. N'explosant pas toutes au moment de l'attaque, elles deviennent des restes explosifs de guerre et demeurent dangereuses longtemps après les combats.

Ainsi selon l'organisation non gouvernementale Human Rights Watch, 12 pays et territoires ont été le théâtre de l'utilisation d'armes explosives en zones peuplées en 2014 : la Syrie, l'Irak, Israël/Gaza, l'Ukraine, la Libye, le Pakistan, l'Afghanistan, le Soudan, le Nigeria, la Somalie, la Thaïlande et la Colombie.

La Syrie, en guerre depuis mars 2011, et la Bande de Gaza frappée par de nouveaux combats durant l'été 2014, ont été particulièrement exposées.Graphisme sur les ravages des armes explosives a Kobane en Syrie

Un type d'armes dont l'ONG dont des discussions sont actuellement en cours en 2015, pour adopter une déclaration politique internationale visant à mettre fin à l'utilisation des armes explosives en zones peuplées. Handicap international, qui a cofondé le réseau international contre les armes explosives (INEW4) en 2011 est mobilisé en vue de cet objectif.

Les pays appelés à réagir !

La communauté internationale doit réagir ! À travers cette journée et les Pyramides de chaussures, Handicap international souhaite alerter le grand public et la communauté internationale sur l'urgence et la gravité de la situation humanitaire. Une utilisation de ces armes, dont le président qu' « Elles tuent, mutile et blessent sévèrement des victimes innocentes et sont un obstacle à la reconstruction du pays une fois que le conflit a pris fin. Des campagnes de déminage et de prévention seront nécessaires durant des années pour sécuriser les pays et territoires victimes de ces armes de lâches ».

Stéphane LAGOUTIERE

Graphisme sur les pays restant contamines

1) On entend par armes explosives : les bombes aériennes, les mortiers, les roquettes, les mines antipersonnel, les obus d'artillerie, les bombes à sous-munitions, les engins explosifs improvisés...
2) Action on Armed Violence (2015), An Explosive Situation: Monitoring Explosive Violence in 2014.
3) D'après une étude conduite par Handicap International entre octobre 2012 et octobre 2013 auprès des personnes déplacées en Syrie.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir