Contenu principal

Message d'alerte

Quatre Affiche de la campagne de l ADAPTÀ l’occasion de la journée internationale des personnes handicapées qui a eu le 3 décembre, l’ADAPT a choisi de remobilisé l’opinion publique au lendemain après la semaine européenne de l’emploi des personnes handicapées qui a eu lieu du 14 au 20 novembre dernier, avec le lancement du 3e volet de sa campagne #KillLaBetise. Une campagne d’information et de prévention visant à combattre les préjugés contre lesquels les personnes en situation de handicap font toujours l’objet au sein de la société française. Des nouveaux spots disponibles sur le site de l’adapt.

1/3 des Français considèrent le handicap comme autonome...
Une campagne qui prend appui sur les résultats d’un sondage OpinionWay pour LADAPT sur la vision du handicap par les Français, et notamment leur perception de l’accessibilité des infrastructures aux personnes handicapées et leur représentation à la télévision. Avec un constat est sans appel qui prouve que les Français ont encore beaucoup de préjugés et un jugement plutôt critique de l’adaptation des espaces publics et des lieux de travail aux personnes porteuses d’un handicap.

Une enquête dans lequel seuls 1/3 des Français considèrent que les personnes handicapées peuvent mener leur vie de façon autonome, dont 34 % parmi les personnes concernées par le handicap. Ainsi dans la vie quotidienne les Français sur le handicap à travers le prisme du degré d’autonomie, on constate que les ¾ d’entre eux considèrent les personnes handicapées comme non autonomes ou en partie seulement. Seules 29 % pensent qu’elles peuvent mener leur vie au quotidien de manière autonome

Côté vie privée, pratiquement tous les Français estiment que les personnes handicapées peuvent, au même titre que les personnes valides, avoir une vie sentimentale (96 %) une vie sexuelle (96 %) et avoir des enfants (93 %). 6 % d’entre eux jugent que les personnes handicapées ne peuvent pas avoir d’enfants !

Concernant l’accessibilité, 94 % considère que l’accessibilité des espaces publics est importante et même prioritaire pour 51 % parmi ces lieux ont peut noter les transports en commun, les établissements publics, les lieux de culture, les écoles/universités et les commerces de proximité pour 95 % d’entre eux. Or aujourd’hui, la moitié des Français déclarent travailler dans un lieu non accessible aux personnes handicapées et 68 % vivent dans un logement inadapté.

Une campagne pour combattre les préjugés !...
Vote des personnes handicapées, image des personnes handicapées à la télévision, frais de santé des handicapés, rôle politique, logement, culture, sport, parentalité, sexualité, accessibilité des personnes handicapées...Les stéréotypes et préjugés ont la vie dure dans l’esprit du plus grand nombre : les personnes en situation de handicap ne sont « pas adaptées, pas qualifiées, ne savent pas se débrouiller seules. C’est pourquoi, sur ces différents thèmes, à travers une campagne-choc, l’ADAPT dit tout haut ce que les Français pensent tout bas et espère participer au changement de mentalité des Français sur les personnes handicapées, et ce dans tous les domaines de la vie.

Le ton volontairement provocateur des visuels de la campagne, en disant tout haut ce que certains pensent tout bas, a pour objectif de provoquer le dialogue et nourrir le débat. Le dernière mise en ligne un spot télé de 30 secondes sur la page You Tube de l'Adapt, original et percutant pour surprendre le public : un écran noir pour faire entendre le message plutôt que des images auxquelles le grand public n’est, de toute façon plus sensible, car trop exposé. Pour tous les autres qui ont déjà totalisé plus de 90 000 vues sur les réseaux sociaux. Ils ont surtout beaucoup fait réagir, preuve que les interrogations sont encore nombreuses a voir ou revoir à volonté....

Un ton volontairement provocateur...
Dans un contexte préélectoral, la campagne #KillLaBetise interpelle la société civile et au-delà, l’ensemble des acteurs (institutionnels, politiques) pour faire bouger les lignes et faire avancer la reconnaissance de la pleine et entière citoyenneté des personnes handicapées. Pour cela, la campagne s’appuie sur un dispositif sans cesse renouvelé, parmi lesquels, 4 nouveaux visuels au ton volontairement provocateur.

« Après le formidable succès de la 20e édition de la SEEPH, LADAPT poursuit son combat pour l’inclusion des personnes handicapées dans l’emploi, mais également dans la Cité et dans tous les domaines de la vie quotidienne. Cette campagne a pour mission de faire changer, dans la durée, le regard sur les personnes en situation de handicap, toujours dans un même souci de « Vivre ensemble égaux et différents.» a insisté Éric Blanchet, Directeur général de l’ADAPT.

Stéphane LAGOUTIÉRE

Source : Association Adapt

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir