Contenu principal

Message d'alerte

journée nationale de l'audition le 8 mars 2012MP3 sur les oreilles, concerts, discothèques, jeux vidéo, ordinateur, cinéma... les pratiques d'écoute amplifiée augmentent et s'intègrent aux réflexes de vie des jeunes. À l'âge où le « non limite » est tentant, la puissance est synonyme de volume élevé. Ce phénomène peut-il amputer le capital auditif des jeunes et hypothéquer leur avenir auditif ? Réponse: lors de la 15e journée Nationale de l'audition qui se tiendra le 8 mars prochain.

Le danger est-il réel ?

À peine le pied dehors, sur le chemin du collège, du lycée ou du travail, le jeune avance au rythme de la musique amplifiée. Parfois même, à peine les pieds hors du lit. Pour certains, elle les a accompagnés durant leur sommeil. Dans le car, dans le métro, sur le trottoir combien sont-ils à occuper leurs oreilles ainsi ? Une fois le casque déposé, le jeune entre dans un café. Là encore, la musique jaillit des enceintes au milieu du brouhaha ambiant.

Les cours ou le travail terminé, sur le chemin du retour, de nouveau la musique amplifiée accompagnent. Elle est encore présente le temps des devoirs, à sa place de prédilection, collée sur les deux oreilles. « Cela aide à se concentrer » se plaisent-ils à rappeler ».

Un nouveau baromètre de l'audition

Déjà en 2010, l'enquête JNA‐Adhoc Research révélait une durée d'écoute quotidienne dépassant 1h30, que ceux qui écoutaient le plus leur baladeur étaient ceux qui positionnaient le volume sur « max » et que 37 % des 15 ‐19 ans avaient au moins un indice fréquent de troubles de l'audition dans la vie quotidienne.

Deux ans après, qu'en est‐il ? La durée d'écoute a‐t‐elle diminué ? L'attirance pour un volume sonore élevé s'est‐elle estompée ? L'état de conscience des risques auditifs a-t-il évolué ? Le 28 février prochain, l'enquête Réunica – JNA – Ipsos 2012, réalisée auprès d'un panel de 900 jeunes âgés de 13 à 25 ans, dressera un nouvel état des pratiques en matière d'écoute amplifiée. Un message d'urgence qui sera peut-être à entendre par les plus jeune notamment.

La Rédaction

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir