Contenu principal

Message d'alerte

Le bus français pour informer et prévenir sur les valvulopathies à Paris du 5 au 7 septembrel’Alliance du Cœur, a décidé de s’impliquer de façon importante pour cette nouvelle campagne d’ampleur nationale mais aussi européenne le 8 septembre ou plus manifestation son organisé dans une dans six pays européens. Une mobilisation importante, pour un risque peu connu des Français, et qui pourtant touchent près de 1.8 millions de Français, faisant de ces maladies un réel enjeu de santé publique. Des maladies dont les conséquences peuvent aussi à l’origine de séquelles handicapantes dans la vie quotidienne.

Une augmentation constante…
Mal connues du grand public et diagnostiquées tardivement, les maladies des valves cardiaques sont en augmentation constante. Un phénomène qui comme pour ce type de problème de santé publique a besoin de trois leviers, celui de l’information, du dépistage et de la prise en charge des patients. Trois objectifs dont l’alliance du cœur affirme dans un communiqué que celle-ci ne sont pas réunis pour « répondre à l’urgence de la situation ». L’association qui appelle pour cela « le soutien des pouvoirs publics, des professionnels de la santé, des acteurs de santé et des industriels », afin de permettre selon elle une « permettre une meilleure prévention auprès de la population et offrir aux malades une vie autonome plus longue et plus sereine ».

Une maladie qui touche 1,8 million de personnes en France et dont les chiffres confirment sa nette évolution, et concerne majoritairement les plus de 85 ans (30 %) a contrario celle âgée de 65 à 74 % ne représentant que 6 %. Tandis qu’ils sont moins de 1.6 % des plus de 60 ans savent ce qu’est une sténose aortique, la valvulopathie la plus répandue. Un problème de santé publique appelé à prendre de l’ampleur et avec le vieillissement programmé de la population française, en 2040, 1 français sur 4 aura plus de 65 ans, soit 2,8 millions de personnes.

Mais les valvulopathies, c’est quoi ?...
Une valvulopathie est un dysfonctionnement des valves cardiaques qui contrôlent la circulation et l’écoulement du sang dans notre coeur. Une mécanique de précision où la moindre anomalie comme l’insuffisance valvulaire : le manque d’étanchéité d’une valve, la mauvaise fermeture pouvant entrainer un reflux du sang, ou la sténose valvulaire : le rétrécissement d’une valve freinant le passage du sang, peut sérieusement altérer le fonctionnement du coeur.

Une maladie que vous pouvez diagnostiquer en discutant avec médecin qui sera le seul après vous avoir ausculter votre cœur, déterminer si vous souffrez d’une valvulopathie. Plusieurs signes doivent cependant vous alerter et vous inciter à consulter son médecin. Parmi eux, un souffle court ou une sensation d’essoufflement, une fatigue excessive, une pression ou un poids sur la poitrine ou encore des battements de cœur irréguliers et des palpitations.

Un bus ou cœur de la campagne…
Afin de répondre à la « nécessité d’informer la population sur les maladies des valves » et face à la progression des valvulopathies, l’Alliance du cœur a choisi de mettre en place ce bus qui sera présent à Paris pendant trois jours afin de sensibiliser les Français et de les inciter à se faire dépister afin qu’ils soient pris en charge précocement. Un bus qui va ainsi sillonner la capitale les 5,6 et 7 septembre, stationnant notamment près des grands médias. Un bus auquel seront des spécialistes ainsi que des responsables de l’association. Si l’objectif premier étant d’accueillir les journalistes le grand public sera, lui aussi le bienvenu pour faire tester leur cœur.

La valvulopathie au cœur de l’Europe : le 8 septembre
L’association qui sera présente à l’occasion de cette journée européenne dans six pays européens (Irlande, Grande
Bretagne, Italie, Espagne, Hollande et France représentée par l’Alliance du cœur. Une journée ou plusieurs dizaines d’actions de sensibilisation seront lancées en parallèle dans chaque pays, tandis que les représentants européens se réuniront le même jour à Bruxelles pour faire valoir les valvulopathies auprès des professionnels de la santé et présenter un état des lieux pays par pays et soumettre le « Manifesto », une série de recommandations suite aux études et constats auprès des patients.

Ou monter dans le bus ?...
5 septembre 2018 de 10H30 à 15H30 : 8 rue François Ory à Montrouge
6 septembre 2018 de 10H30 à 15H30 : 10 bd. Des Frères Voisin à Issy les Moulineaux
7 septembre 2018 de 10H30 à 15H30 : 36 rue du Professeur Florian Delbarre Paris 15ème

Stéphane LAGOUTIÉRE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir