Contenu principal

Message d'alerte

Conférences, ciné-débats, expositions, spectacles, animations : du 12 au 18 mars prochain, plus de 500 événements à destination du grand public auront lieu pendant cette 23e édition. Une semaine organisé par un comité de seize partenaires qui c'est fixé cinq objectif afin notamment de faire connaître la problématique au grand 2012.03.06.affiche-semaine-d-information-sante-mentalpublic dans but de pédagogie et de dédramatisation. Un rendez-vous qui vous permettra de rencontrer plus de 4000 professionnel et bénévole présent sur le terrain parmi eux médecins généralistes, psychiatres, psychanalystes, psychologues, familles, membres des associations, mais aussi artistes, avocats, magistrats, infirmiers, travailleurs sociaux,...

Ces dernières décennies, la société française s'est enrichie d'une diversité de nationalités, d'origines, de traditions et de cultures. Dans le même temps, les inégalités sociales ont augmenté, en particulier dans le domaine de la santé. Cette situation expliquerait en partie une tendance de notre société au repli identitaire, à l'augmentation de l'intolérance face à la différence, et à la mise à l'épreuve de notre modèle de solidarité.

Aujourd'hui on peut se demander si notre société évolue dans le sens d'une meilleure intégration des personnes « différentes », par leur culture, leurs traditions, leurs croyances, ou leur santé mentale. La réponse collective aux problèmes de santé mentale dépend grandement de la société dans laquelle elle se développe. Les professionnels de santé doivent donc prendre en compte dans leurs pratiques la diversité culturelle, c'est-à-dire des conceptions variées de l'individu, de la famille, de l'autonomie et de la solidarité. De plus, la nouvelle loi sur les soins psychiatriques qui renforce les droits des patients, mais contient aussi des aspects qui font débat au sein de notre société, va changer les pratiques soignantes.

L'occasion pour les participant de pouvoir abordées lors 23e SISM des questions telle que l'intégration sociale des personnes vivant avec des problèmes de santé mentale varie selon les cultures et les pays. Comment prendre en compte ces différences ? Quelles pratiques retenir des autres pays et cultures sur la prise en charge des troubles de santé mentale ? Ou encore Comment, faire face à ces nouveaux enjeux de société, développer de nouvelles formes de solidarité et d'égalité ? Comment promouvoir ce qui rassemble : l'accompagnement, le rétablissement et l'acceptation des différences ? Tous une série de questions pour laquelle les réponses sont souvent complexes et nécessite une réflexion approfondie.

Le comité d'organisation qui invite les participants et les internautes à venir découvrir toutes les informations complémentaires sur le nouveau site mise en place a cet effet.

La Rédaction

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir