Contenu principal

Message d'alerte

Les troubles de la deglutition qui concerne personnes agees ou enfants et adultes fortement handicapesLe 6 mars prochain aura lieu en France dans le cadre d’une journée européenne organisée avec le Comité permanent de Liaison des Orthophonistes-Logopèdes de l’Union Européenne (CPLOL), en collaboration avec la FNO et l’UNADREO pour la France a une prise de conscience du grand public et des politiques sur les troubles de déglutition, aussi appelés « dysphagie ». Ils seraient ainsi la cause chez les personnes âgées notamment de plus de 4000 décès par an.

Les deux affiche de la campagne de presse avec un homme a gauche se couvrant la tete d un journal et a droite une femme mais avec un bonnetUn peu plus d’un an après son adoption le 2 février 2016, la loi Leonetti-Claeys ayant instauré une le droit à une « sédation profonde et continue » continue a partagé la société française. Le gouvernement lance lui une campagne d’information à partir du 20 février 2017 à destination cette fois des Français. Un bilan dont la Société française de soins palliatifs qui va prochainement présenté des recommandations pour aider les soignants à appliquer la loi et pour lequel elle annonce rester vigilante et certaines interrogations et imprécisions persistent.

Un electro encephalogramme de longue duree examen medical realise au sein du pole des Maladies du Systeme NerveuxAvec plus de 500 et 600 000 personnes concernées en France par l’Épilepsie a des degrés très divers, et près 50 millions de personnes en sont atteintes dans le monde selon l’OMS et qui fait l’objet d’un diagnostique sur 2,4 millions de personnes chaque année. Une maladie qui représente plus que jamais un double handicap à la fois physique par ces conséquences, mais aussi sociale ou les préjugés et les fausses idées restent très forte ou depuis l’Antiquité, ont parle de "possessions diaboliques". Une conception maintenue par certains encore aujourd’hui. L’occasion le 8 et le 13 février prochain, pour les associations d’expliquer cette maladie dont il serait plus exact de parler d’épilepsies au pluriel, ou de syndrome épileptique, car le trouble a des causes, des mécanismes et des manifestations diverses.

Affiche campagne APPASAprès avoir organisé deux nouvelles formations le 20 et 22 janvier à l’hôtel Les Bords de L’Ill à Erstein (67) ou il a accueilli près d’une dizaine de stagiaires. L’association pour la promotion de l’accompagnement sexuel (APPAS), lance une nouvelle campagne dont Marcel NUSS espère qu’elle puisse atteindre le grand public et les politiques en pleine campagne présidentielle et législative. Sujet qui reste malgré les nombreuses tentatives de communication encore un tabou au sein de nos sociétés occidentales et pourtant reconnues comme un droit.

dechet de plomb sur un chantier dechetQu’est-ce que le saturnisme ? Un danger souvent méconnu du grand public et consécutif d’une intoxication par le plomb, auquel tout le monde peut être exposé. Maladie souvent liée au mal-logement, elle concerne en particulier les femmes enceintes qui peuvent être un facteur de retard mental pour l’enfant, ou les travailleurs du bâtiment pouvant être amenés à intervenir dans les logements concernés pour les décontaminer, sans toujours utiliser les mesures de protection adéquates.

Sante auditive les smarthophes represente t il un danger telle est la question de l association JNAA un peu de deux mois de la journée nationale de l’audition, l’association JNA organisatrice de cet événement s’interroge sur les conséquences dans notre vie quotidienne de l’utilisation du portable. S’il n’existe pas véritablement d’une preuve scientifique d’une inquiétude réelle, rien ne vient aussi le contredire. JNA qui se demande si oreille n’est pas véritablement pas trop sollicitée par les nouvelles technologies ? Alors même que 75 % de la population mondiale possède un smartphone et que celui-ci devient un objet de communication entre 10 et 14 ans et que celui demeure près de nous quasiment en permanence.

Lancement de la campagne d information par arsla« Un jour on tombe, puis un membre s’engourdit, se redit », c’est par c’est phrase toute simple, mais explique de facon explicite à travers un court métrage le message que veut faire passé l’association pour recherches sur la Sclérose Latérale Amyotrophique (ARSLA) qui vient de lancé une campagne-choc afin de brisé ce quel juge comme un mur du silence et pour soutenir la détresse des familles. Une maladie qui frappe selon l’association plus 500 000 personnes dans le monde soit 30 000 environ en France.