Contenu principal

Message d'alerte

Affiche en double de la 4e edition de la semaine du chien guide d aveugle 2015Trop de personnes aveugles ou malvoyantes passent à côté de la liberté, de l'autonomie et de la confiance en soi qu'offre la présence d'un chien guide. Du 20 au 27 septembre prochain, la quatrième édition de la semaine du chien guide d'aveugle est l'occasion de découvrir cette aide précieuse. la Fédération française des associations de chiens guides d'aveugles (FFAC) rappellera, sans cesse, qu'un chien change vraiment la vie. Le compte est loin d'être bon. Avec près d'1,7 million de personnes atteintes d'une déficience visuelle, ces derniers préfèrent peut-être la canne blanche au chien guide. Néanmoins,200 chiens guides d'aveugles sont remis chaque année en France. Une aide qui change la vie et pourtant moins d'1% en bénéficient.

La dyspraxie un handicap cacheC'est souvent un handicap mal connu et mal pris en compte tant dans son ampleur touchant entre 3 et 6% des enfants que dans la vie quotidienne. Une des raisons pour laquelle l'association Dyspraxie France Dys présente 'Dyspraxie, le parcours du combattant'. Trois jours sur les routes avec Renan Luce, pour faire découvrir la dyspraxie au grand public, au travers du regard de spécialistes et de personnes porteuses de ce trouble neurologique en France, "Ce n'est pas tous les jours qu'on apprend un mot nouveau : dyspraxie. Je n'en avais jamais entendu parler". C'est par cet aveu que débute le court-métrage 'Dyspraxie, le parcours du combattant' avec la voix off de Renan Luce, parrain de l'association Dyspraxie France Dys (DFD).

Le sport au coeur de la Campagne Handivalide 2015 de l asssociation Starting BlookÀ l'occasion de cette campagne Handivalides organisée par l'association Starting Block, pour l'inclusion des étudiants en situation de handicap, qui se tient du 28 janvier au 28 mai 2015, le handisport a été mis sous les feux des projecteurs. Rappelons que le sport est vecteur d'intégration pour les personnes en situation de handicap. Reste maintenant à trouver son sport en fonction de son type de handicap. Une personne handicapée peut faire du sport comme tout le monde. Mais sa pratique doit être en corrélation avec son handicap. Un sentiment partagé par la Marraine de la campagne Handivalides et athlète handisport, Marie-Amélie LE FUR.

Logo de l operation Go Red for WomenLe 07 avril prochain AJILA lance pour la première fois en France la campagne « Go Red for Women » à l’occasion d’un Red Day. L’objectif de cette manifestation est d’informer, de prévenir, de savoir diagnostiquer et de contrôler les risques pour pouvoir lutter contre les maladies cardio-vasculaires chez la femme afin de combattre ce fléau qui pour l'heure reste la première cause de mortalité dans le monde. 

Mois du Handicap chez SPIEOrganisée tout au long du mois d'avril, la troisième édition du « mois du handicap » aura pour objectif de sensibiliser les salariés de SPIE au handicap sensoriel. Avec des aménagements spécifiques poour les déficients visuels et auditifs, SPIE met tout en oeuvre pour faciliter l'intégration des personnes handicapées au sein de ses collaborateurs. La particularité de cette année, c'est que l'opération sera étendue à toutes les filiales européennes du Groupe. Le handicap sensoriel (visuel et auditif) touche en France un peu plus de sept millions de personnes. C'est pour cette raison que SPIE sensibilise ses salariés à l'occasion de sa troisième édition de son « mois du handicap ».

Affiche semaine_du_cerveau_2015À l’occasion de la semaine du cerveau qui se tient du 16 au 22 mars dans plus de 30 villes en France, la société des neurosciences a pour but de sensibiliser le grand public à l’importance de la recherche sur le cerveau. Chaque année, la Fédération pour la recherche sur le cerveau (FRC) participe au financement de nombreux programmes de recherche sur les maladies neurologiques et psychiatriques en particulier grâce au fruit du neurodon.

Campagne E_et_H_LAB_pietinons_les_prejugesLancée en novembre dernier sur le Parvis de l’Hôtel de Ville de Paris, la campagne « Piétinons les préjugés » investit les couloirs des métros et RER parisiensmais également sur les murs autorisés pour du street art et panneaux urbains à Paris et sa région, et jusqu'aux halls de départs et arrivées à l'aéroport CDG, grâce à la levée de fonds participative sur une plateforme dédiée à partir du 18 mars. Son objectif est d’engagner la responsabilité de chaque citoyen dans la construction d’une société inclusive par une simple question ; « qu’est-ce que je fais, à mon niveau, pour aider la société à progresser sur le handicap ? ».