Contenu principal

Message d'alerte

Infographie sondage IFOP cinq francais sur dix redoute la perte d autonomieÀ quelques jours du premier tour des élections présidentielles, Adhap Services a souhaité interroger les Français sur la façon dont ils se voient vieillir à travers une enquête réalisée(1) par l’IFOP. Si 9 Français sur 10 veulent finir leurs jours a domicile, la première cause d’inquiétude pour les + 50 ans avec 66 % et la perte d’autonomie. L’autre sujet d’inquiétude étant celui des aides « jugés illisibles et insuffisants pour 70 % d’entre eux. Des résultats que Damien CACARET Président d’Adhap Services a présentés aujourd’hui au coté de Serge Guérin, sociologue spécialiste des questions liées au vieillissement et Frédéric Dabi, directeur général adjoint de l’IFOP. Des candidats dont leurs représentants se sont à la suite de cette présentation exprimé les principaux axes de leurs programmes respectifs en lien avec le vieillissement de la population.

Salle d information pour les aidant familiaux dans les trains Alzheimer en septembre 2010Parents, conjoints, enfants, et 50 % sont des actifs, jouant un rôle d’aidant, pourtant ils seraient plus de 20% à passer sous silence leur situation. Des aidants familiaux représentent 11 millions de personnes. Si paradoxalement, exercer une activité professionnelle lui permet de maintenir un lien social, bon nombre sont aujourd’hui d’entre eux sont parfois a la recherche de réponse voir en détresse. Une situation auquel a voulu répondre a son tour l’APF qui met en place un programme sensibilisation et de formations gratuites en soutien avec le CNSA.

Tutelles ou curatelle preserver le droits des personnesPrévus dans la loi d’adaptation de notre société au vieillissement dans l’objectif de déterminer les cas de cumul des fonctions de mandataire et définissent les conditions et modalités de mise en œuvre de la nouvelle procédure d’agrément viennent d’être précisé dans deux décrets (N°2016-1896) et (2016-1898) publiés le 27 décembre entre en vigueur le 1er janvier 2017. Ils auront ainsi pour objectif d’exiger davantage de compétences des mandataires, pour des personnes dites vulnérables. Une annonce faite par la Secrétaire d’État en charge du handicap Ségolène NEUVILLE, la Secrétaire d’État en charge des personnes âgées et de l’autonomie Pascale BOISTARD dans un communiqué adressé par Marisol TOURAINE, ministre des Affaires sociales et de la Santé.

Maison Departementale des Personnes HandicapeesLancer au départ dans le cadre d’une expérimentation avec l’accord de quelques départements, les des maisons départementales de l’autonomie (MDA), a vu apparaître différent mode de fonctionnement. Une situation qui va maintenant disparaître avec l’annonce de la publication d’un décret le 26 décembre 2016 par la ministre des affaires sociale et de la Santé, Marisol TOURAINE et de ces deux secrétaires d’État Pascale BOISTARD en charge des personnes âgées et du handicap pour Ségolène NEUVILLE. Un modèle qui en compte a ce jour 15 en France, auquel s’ajoutent à 14 autres actuellement en projet.

Allocation personalise d autonomie une aide pour aider la personne agee en perte d autonomieAlors que la population française ne cesse de vieillir, comme le prouve les bénéficiaires de à l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) à domicile. Une question demeure et auquel c’est intéressé la DRESS dans une étude qu’elle vient de publier. Celui du non-recours à l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) à domicile, qui fait ici l’objet d’une analyse qualitative puisque par nature plus difficile a mesurer.

Perte dautonomie et aidantD'après l'enquête en ligne menée par nos confrères de Capital et l'institut Statista auprès de 20.000 consommateurs, c’est l’entreprise kangourou kids spécialisés dans la garde d’enfant qui obtient la première place dans le secteur médico-social. Dans la dépendance, l’entreprise Orkyn’, spécialisée dans l’assistance médicale à domicile, arrive en première place suivit O2 Homes Service et de Azae en quatrième position réseau Adhap Services. Des entreprises qui ne sont pas les seules à faire un effort pour améliorer l’image attractive d’un secteur toujours fortement dénigré par les salariés, comme Adhap Services qui arrive deuxième dans sa catégorie

Installation de la Conference des financeurs de la prevention de la perte d autonomie dans le Bas RhinHier 10 octobre le conseil départemental a accueilli la réunion de lancement de la Conférence des financeurs de la prévention de la perte d’autonomie. Une instance, présidée par Frédéric BIERRY, Président du Conseil Départemental du Bas-Rhin et vice présidé par Marie FONTANEL, directrice générale déléguée de l’ARS. Cette instance mise en place avec la loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement (ASV) du 28 décembre 2015 a pour objectif de réunir l’ensemble des financeurs afin de construire la mise en œuvre d’une politique de prévention concertée à l’échelle départementale à destination des personnes âgées.