Contenu principal

Message d'alerte

Une personne tenant la main d'un personne âgé (Animation)La Ville de Montpellier accueillera le samedi 6 octobre un grand débat public ouvert à tous organisé dans le cadre de la mission de réflexion sur l'accompagnement de la fin de vie décidé par le Président de la République en juillet dernier. Une journée qui sera la deuxième d'une série de huit grands débats organisés dans les grandes villes françaises pour se conclure a la Sorbonne à Paris le 15 décembre prochain. Hélène MANDROUX qui félicite que Montpellier ait été choisie pour engager un débat citoyen sur cette question fondamentale de société et espère que le public sera au rendez-vous.

Prise de parole Citoyenne

La méthode adoptée par le Pr SICARD pour cette série de débats en allant à la rencontre de tous les citoyens et faire émerger librement la parole et remonter les interrogations sur ce sujet si sensible. Avec une série de questions posées au public comme « aujourd'hui on observe des débats contradictoires au sein de la société. Comment respecter les souhaits réels des personnes qui vont mourir ? De leur famille ? On entend : « Comment vais-je mourir ? Je ne veux pas souffrir ! ». Mais aussi : « Je veux en finir ! On ne m'entend pas... ». La mission vient vous écouter. Vos questions et vos témoignages, qu'ils soient accablants ou empreints de sérénité, seront recueillis par un échange avec la commission ». Seule crainte que la parole des citoyens soit couverte par organisation et association pour lequel il n'est pas toujours bon que celle-ci soit présente. Ces dernières ayant tendance à politiser le débat.

Une journée en deux temps

Tout au long de la matinée, des ateliers de réflexion collective animés par les membres de la mission ainsi que des personnalités locales du secteur de la santé permettront de répondre aux questions des citoyens autour de sept grands thèmes. Sur la base des questions soulevées le matin, l'après-midi sera consacrée aux échanges et à un grand débat consacré aux questions des citoyens.

Une commission transversale et pluridisciplinaire

le-professeur-didier-SICARDPrésidé par le Pr Didier SICARD il est à la fois président d'honneur du Conseil consultatif national d'éthique et président du comité d'experts de l'institut des Données de Santé. Ce dernier étant entouré de huit personnalités choisit par lui en conformité avec les vœux du Président François HOLLANDE. Des personnalités du monde de la santé, de la psychologie, de l'anthropologie, de la philosophe, de l'éthique et du milieu associatif. Vous pouvez si vous le souhaitez retrouver sur le site santé du Ministère des Affaires sociales et de la Santé toutes les indications supplémentaires et notamment : Le profil complet des membres de la mission présidentielle de réflexion sur la fin de vie. Ou encore le Calendrier et lieux des débats citoyens programmé jusqu'au 15 décembre.

Annoncé officiellement le 17 juillet 2012 lors de sa visite à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine), François Hollande avait vouloir mener un « travail de réflexion, de concertation », « un débat noble et digne » sur la fin de vie. « Peut-on aller plus loin dans les cas exceptionnels où l'abstention thérapeutique ne suffit pas à soulager des patients aux prises avec une douleur irréversible et qui appelle un acte médical assumé, au terme d'une décision partagée et réfléchie ? », s'est interrogé François Hollande, saluant le « grand progrès de la loi dite Leonetti » sur le droit des malades en fin de vie (2005).

Stéphane LAGOUTIERE

Renseignement Pratique : Débat citoyen - samedi 6 octobre 10h-17h Hôtel de Ville - Salle des rencontres

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir