Contenu principal

Message d'alerte

Inauguration projet Adorha la maison evolutive dans-le-bas-rhinDans le cadre du projet Adorha, lauréat de l'appel à projets « TIC & Santé – Innovation pour l'Autonomie » initié par le Conseil Général du Bas-Rhin, le CEP CICAT et ses partenaires ont organisé, ce 16 octobre 2012, l'inauguration des programmes immobiliers « maison NMA » à Obernai et « appartement OPUS 67 » à Molsheim, en présence de Marie PROST-COLETTA, Déléguée Ministérielle à l'Accessibilité. Le phénomène du vieillissement faut-il le rappeler, comme partout ailleurs en France, touche également la population bas-rhinoise, dont la part des plus de 75 ans représentera 125 000 personnes en 2030.

Ce vieillissement concerne une population particulièrement attachée à son logement, puisque 88 % des personnes âgées de 75 ans et plus souhaitent rester dans leur environnement. Adapter le logement pour que les personnes âgées en perte d'autonomie puissent y vivre le plus longtemps possibles, s'impose chaque jour comme un enjeu fort de l'évolution de notre société. 

Pour le Conseil Général du Bas-Rhin, répondre au maintien à domicile des personnes âgées est une priorité, parce qu'il est convaincu qu'un logement bien conçu, équipé des technologies domotiques les plus modernes, peut devenir un formidable outil pour favoriser le maintien à domicile des personnes âgées en perte d'autonomie.

Le projet Adorha, porté par le CEP CICAT (Centre d'Exposition Permanente - Centre d'Information et de Conseils sur les Aides Techniques) fait partie des lauréats de l'appel à projets « TIC & Santé – Innovation pour l'Autonomie » initié par le Conseil Général en 2010. Il vise à expérimenter le fonctionnement et l'impact de la domotique, dans le domaine de l'accessibilité et du maintien de l'autonomie, dans plusieurs types d'habitation, du logement collectif en rénovation à la maison individuelle en construction. Ces technologies, ont notamment vocation à faciliter les gestes de la vie quotidienne, à sécuriser la personne dans son logement en envoyant des messages d'alerte à des tiers et à prévenir les risques d'accident de la vie courante.

Le projet Adorha dans sa globalité

Les modules domotiques expérimentés concernent notamment : la gestion de l'éclairage (automatisation et commande centralisée des luminaires), l'actimétrie : analyse des données d'un ensemble de capteurs répartis dans le logement ou encore la détection des chutes (grâce à des capteurs de présence), sans oublier la sécurité du logement (détecteur de fumée, de fuite d'eau, d'intrusion...). Des expérimentations réaliser dans 3 types de logement : un appartement neuf, un appartement à rénover et une maison individuelle.

Historique du projet et état d'avancement

Le projet Adorha, initié en septembre 2010, se décompose en 3 phases : La 1ère étape avait était d'établir un état de l'art des technologies domotiques existantes pour le maintien à domicile, d'analyser les besoins et de choisir les équipements à prototyper dans chacun des 3 logements à équiper. La 2ème phase consiste à construire ou rénover les 3 logements puis à installer et configurer les équipements domotiques sélectionnés lors de la 1ère phase. A l'heure actuelle, la construction de la maison d'Obernai et la réhabilitation de l'appartement de Molsheim sont terminées. La 3ème phase, toujours en cours, permettra d'évaluer et modéliser les processus techniques, économiques et partenariaux afin de mener l'expérimentation jusqu'à un niveau pré-opérationnel. Un projet dont le budget s'élève à 1 090 700 € avec une participation du Conseil Général du Bas-Rhin qui participe lui à hauteur de 296 600 € soit 27% du montant total

Stéphane LAGOUTIERE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir