Contenu principal

Message d'alerte

Visite du Ministre en charge des Personnes âgées, Michèle Delaunay, au Gérontopôle lors d'une précédente visite le 10 septembre 2012Au lendemain de la découverte le 11 avril du squelette d'une femme âgée de 76 ans et morte en 2010, de solitude dans son appartement et une autre femme morte aussi mais deux mois auparavant, la ministre, Michèle Delaunay, déléguée aux Personnes âgées et de l'autonomie, est venue inaugurer en compagnie du député et maire de Toulouse les nouveaux locaux du Gérontopole à l'hôpital La Grave. La Ministre qui a cette occasion signé deux conventions l'une avec la Ville de Toulouse et son Centre communal d'action sociale (CCAS), l'autre avec Toulouse Métropole

Initié par le CCAS et le service Seniors de la Ville de Toulouse, ce partenariat prévoit de favoriser le vieillissement en bonne santé des personnes âgées, en assurant leur bien-être et en favorisant leur maintien à domicile. À ce titre la Ville de Toulouse, en collaboration avec son CCAS, a décidé de mettre en place un service de portage de repas à domicile dans une démarche de solidarité et de prévention de la fragilité en lien avec le Gérontopole de Toulouse. Un service dont le lancement prochain en phase expérimentale sur trois quartiers : Empalot, Saint-Agne et Saint-Michel.

Selon la Mairie de Toulouse, les tarifs applicables seront modulés en fonction de la prestation fournie et des revenus des personnes. Le CCAS prendra en charge le suivi individuel des bénéficiaires du portage de repas lors d'un entretien à domicile dans un objectif de prévention. La Ville participe aussi à l'émergence des actions nécessaires au repérage et à l'accompagnement des personnes fragilisées ainsi qu'à l'information auprès de l'ensemble des partenaires.

La deuxième convention signée avec la communauté d'agglomérations Toulouse Métropole, pour sa part, mènera un diagnostic de l'existant sur ces trois quartiers afin de faciliter le repérage des personnes âgées fragilisées et développer les modes d'accompagnement et les actions nécessaires.

« Lutter contre la sur-médicamentation des personnes âgées »

Une journée que la ministre terminera dans l'aude, après son déplacement à Toulouse, en se rendant à Talairan pour inaugurer le nouvel Ehpad « L'Oustal », et le vendredi 19 avril à Bram dans le cadre d'un déplacement consacré aux moyens de lutter contre la sur-médicamentation des personnes âgées. La visite débutera par une présentation du projet développé dans l 'Ehpad « Frontenac » du groupe Korian, qui a crée un « livret du médicament » afin de faciliter les liens entre prescripteurs, établissements de santé et pharmacies. Une table ronde présentera ensuite la politique régionale de l 'ARS dans ce domaine.

La Rédaction

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir