Contenu principal

Message d'alerte

Journee des aidants naturels organise par le cg67Soutenir et apporter une aide dans la vie d'une personnes en situation de handicap ou de dépendance a cause de l'âge n'est pas toujours anodin. Nombreuse sont les rapports ou les études pointant le doigt sur ces difficultés. Pour répondre a cette demande qui ne va cesser de progresser en nombre, le Conseil Départemental du Bas-Rhin a mise en ateliers de répit le 18 juin prochain, qui font partie d'un cycle d'actions d'aide aux aidants, proposé par l'Espace d'accueil seniors (ESPAS) de Sélestat.

Un programme mise en œuvre en partenariat avec la plate-forme d'accompagnement et de répit RIVAGE. Organisés à la MJC de Villé ces ateliers seront notamment consacrés pour les aidants qui accompagnent un proche âgé dépendant ou ayant des troubles de la mémoire. Il s'agit de 6 ateliers alternants des temps échanges animés par une psychologue et des ateliers pratiques de découverte de Shiatsu et Qi Cong animés par des praticiens avec possibilité de prise en charge des personnes aidées sur place par des professionnels. Un territoire ou ses aidants familiaux sont estimé a plus de 264.

Plus de 60 % aidants sont des proches...

Si trois quarts des personnes lourdement dépendantes vivent à domicile, c'est le plus souvent grâce à l'implication de leur famille ou de leur entourage proche. On estime ainsi que 60% de l'aide apportée relève des seuls aidants familiaux.

Ces aidants "naturels", de par leur isolement, leur manque de formation et d'information, le poids moral et psychologique de la fonction qu'ils assument auprès de leurs aînés, sont susceptibles de rencontrer de réelles difficultés qui, au-delà des risques d'épuisement, peuvent affecter la qualité de l'aide elle-même.

Des hommes et des femmes dont le soutien notamment psychologique demeure une véritable nécessité et ne peut être indissociable avec celui apporter aux bénéficiaires. Ainsi, ces aidants naturels (conjoint, frère/sœur, enfants, amis...) s'occupent quotidiennement, par choix ou par nécessité, d'un proche âgé et dépendant.

Ils doivent parfois concilier vie professionnelle et vie privée, avec pour 11% d'entre eux, l'obligation d'aménager leur temps de travail ou cesser leur activité (2%). Il est à noter que du fait de l'espérance de vie plus longue des femmes, dans 75% des situations, l'aidant est une femme. Une occupation qui forcement créée des demande et interrogation pour lequel des professionnels doivent être présent pour répondre.

La Rédaction

Renseignement et Inscriptions : auprès de l'ESPAS, 03 68 33 80 70 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. .Les ateliers sont gratuits.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir