Contenu principal

Message d'alerte

Logo Enquête ASV Cap-Retraite 2016A l’ occasion de la "Journée de Solidarité" avec les personnes âgées, Cap Retraite lance à partir du lundi 30 mai 2016, une enquête nationale pour connaître l'avis des français sur les nouvelles mesures dédiées aux personnes âgées et à leurs proches proposées dans la nouvelle loi de l'Adaptation de la Société au Vieillissement (ASV). Une initiative soutenue par deux associations celle pour la Recherche sur Alzheimer et l’association Française des Aidants. Une enquête pour lequel Cap retraite s’engage pour tous réponse a reversé 5 € à l’association de votre choix.

Une enquête qui vous invite a répondre a dizaine de questions, et qui finira par vous si vous estimez que la loi « d’adaptation de la société au vieillissement » a atteint l’objectif fixé : anticiper la prise en charge des personnes âgées en perte d'autonomie et apporter un regard positif sur le vieillissement ?

Une loi et des mesures encore peu connue des français...
Proposé en conseil des ministres en 2014, par Marisol TOURAINE il aura fallu trois longues années de discussions, avant d’être voté définitivement a l’assemblée nationale le 14 décembre 2015. Une loi comportant quatre volets, celle de l’anticipation et de la prévention, sachant que selon les statistiques la France comptera en 2060, un tiers des de personnes de plus de 60 ans et que les plus de 85 ans seront près de 5 millions, contre 1,4 millions aujourd’hui. Une situation confirmée par des études de l’OMS le 19 mai dernier. Mais qui montre aussi la quasi-absence de prise en charge totale de celle concernant le handicap mental, dont l’espérance de vie a été multipliée par quatre en demi-siècle.

Le deuxième volet de cette loi concernant, celle de l’adaptation de la société au vieillissement alors des enquêtes comme celle d’Opinionway pour l'Observatoire de l'intérêt général en 2012 dans lequel 90 % des Français préfèrent adapter leur domicile plutôt que d'avoir à le quitter si leur état de santé se dégrade. Une adaptation qui se retrouve aussi dans les questions d’accessibilité universelle c’est-à-dire en prenant en compte l'urbanisme de manière intergénérationnelle en plus de celle du handicap.

Le troisième et quatrième volet concernant l’accompagnement de la perte d'autonomie et la gouvernance. Un texte voté à l’assemblée nationale en décembre 2015 et entrée en application depuis le 1er janvier 2016. Un texte qui aura mis plus d’une décennie avant d’être voté après la canicule de 2003 et représente pour la société un poids financier « Il nous faut 9milliard d’euros d’ici 2008 pour être à la hauteur des attentes des personnes âgées et des personnes handicapées », insistait déjà Jean-Pierre RAFFARIN en mai 2004.

Si ce texte apporte un certain nombre de réponse, concrètes à la question des aidants, en favorisant le développement de programmes et d’actions qui leur seront destinés ou encore sur celle du logement multiples et adaptées. Un plan national d’adaptation de 80 000 logements privés d’ici à 2017 a été lancé. Doté de 250 millions d’euros, il doit permettre à davantage de retraités de rénover leur habitat.

Mais aussi en accompagnant la perte d’autonomie grâce à des solutions et aides techniques (silver économie). Il reste une crainte pour les départements restent très inquiets sur les risques de manque de financement de l’APA. D’autres estimant dommageable que le texte n’est pas non plus profité de l’opportunité de favoriser la citoyenneté et de renforcer la cohésion sociale.

Une politique financée par un budget de 700 M€, issu de la Contribution additionnelle de solidarité pour l’autonomie (Casa), payée par les seuls retraités imposables. Ces sommes s’ajoutent aux 21 Mds€ déjà consacrés par les pouvoirs publics au grand âge (soins médicaux, Allocation personnalisé d’autonomie, financement de l’hébergement). Un texte dont certaines associations et membre de l’opposition regrette le manque de moyens financier.

C’est quoi Cap Retraite...
Cap Retraite est un réseau de familles prêtes à partager leur vécu de la vie en résidence pour personnes âgées. Un service qui souhaite dans ces objectifs participés aux avancées en faveur du grand âge en publiant des observatoires et en réalisant des actions de sensibilisation. Cap Retraite apporte aussi son aide pour faire valoir vos droits en vous proposant une information complète et actualisée. Si vous souhaitez en savoir plus sur les aides financières, la protection des majeurs, et l'univers des maisons de retraite, consultez dès à présent son site. Vous pouvez aussi calculer facilement le montant de votre APA ou le niveau de perte d'autonomie de votre proche grâce à nos outils en ligne.

La Rédaction

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir