Contenu principal

Message d'alerte

Séance de gymnastique entre étudiants et résidents de l'EHPAD F. Gauffier à MontpellierAnnie YAGUE, adjointe au maire de Montpellier, déléguée aux affaires sociales, Vice-présidente du C.C.A.S. et Vice-présidente de Montpellier Méditerranée Métropole déléguée au social a présenté aujourd'hui, le dispositif des colocations étudiantes. Un dispositif qui vient concrétiser une annonce faite en février dernier dans le cadre de la nouvelle politique sociale et l’ambition de changer le regard sur la vie en EHPAD, de rompre l’isolement et la précarité et de renforcer le lien social et intergénérationnel.

Renforcer le lien intergénérationnel…
Un concept qui commence à naitre en France, celui d’une résidence partagée, incluant des personnes en perte d’autonomie ou en situation de handicap, avec des familles ou comme ici avec des étudiants. Un principe ou le maitre mot n’est pas celui d’assistance, mais de solidarité, ou chacun apporte en fonction de son temps et ses moyens ou de ces connaissances, un échange de services. Un principe dont l’objectif permet aussi de rompre l’isolement et la précarité et de renforcer le lien social et intergénérationnel que notre société et l’individualité que celle-ci a eu tendance à nous enfermer.

Des nouveaux colocataires qui pourront partager des moments de convivialité avec les résidents mais aussi découvrir la vie des différents métiers offerts dans ces structures. Des établissements qui au-delà de problèmes de fonctionnement récurrent souvent lié à un manque de personnel bénéficient néanmoins d'une image négative. Des étudiants invités à participé au repas pour la somme modique de cinq euros. Une occasion supplémentaire offerte tant aux étudiants qu’aux résidents de pouvoir à l'occasion de ses repas est trouvée ainsi une nouvelle ouverture vers l'extérieur en bénéficiant de la vitalité et du dynamisme des jeunes générations.

Logés au sein des résidences…
À partir de septembre 2018, ce sont ainsi 12 étudiants qui seront logés en colocation au sein de trois EHPAD, dans d’anciens logements de fonction rénovés et partiellement meublés. En échange d’un loyer modéré à partir de 190€ par mois (toutes charges comprises hors A.P.L.). Des jeunes invités chaque mois comme, Roselyne MONTREUIL étudiante en musicothérapie, invitée chaque mois a proposé un planning d'au moins trois heures d'activités intergénérationnelles par semaine en fonction de ses disponibilités et de ses centres d'intérêt. Un planning qui selon la ville de Montpellier précise que celui-ci sera discuté et accompagner d'une équipe de professionnels de l'EHPAD et notamment de celle de l'équipe d'animation.

Ouverture des candidatures…
Des candidats invités à proposer leur candidature des à présent et ce jusqu’au 15 juin prochain. Sachant qu’une attention particulière sera retenue pour ce suivant un cursus lié à l’accompagnement de la personne. Un dossier de candidature disponible directement en ligne sur notre site ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.. Le bail de location étend lui d’une durée d’une année reconductible avec une durée maximum de trois ans.

Stéphane LAGOUTIÉRE

Sources : Ville de Montpellier 2018

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir