Contenu principal

Message d'alerte

Maison Departementale des Personnes HandicapeesLancer au départ dans le cadre d’une expérimentation avec l’accord de quelques départements, les des maisons départementales de l’autonomie (MDA), a vu apparaître différent mode de fonctionnement. Une situation qui va maintenant disparaître avec l’annonce de la publication d’un décret le 26 décembre 2016 par la ministre des affaires sociale et de la Santé, Marisol TOURAINE et de ces deux secrétaires d’État Pascale BOISTARD en charge des personnes âgées et du handicap pour Ségolène NEUVILLE. Un modèle qui en compte a ce jour 15 en France, auquel s’ajoutent à 14 autres actuellement en projet.

Allocation personalise d autonomie une aide pour aider la personne agee en perte d autonomieAlors que la population française ne cesse de vieillir, comme le prouve les bénéficiaires de à l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) à domicile. Une question demeure et auquel c’est intéressé la DRESS dans une étude qu’elle vient de publier. Celui du non-recours à l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) à domicile, qui fait ici l’objet d’une analyse qualitative puisque par nature plus difficile a mesurer.

Perte dautonomie et aidantD'après l'enquête en ligne menée par nos confrères de Capital et l'institut Statista auprès de 20.000 consommateurs, c’est l’entreprise kangourou kids spécialisés dans la garde d’enfant qui obtient la première place dans le secteur médico-social. Dans la dépendance, l’entreprise Orkyn’, spécialisée dans l’assistance médicale à domicile, arrive en première place suivit O2 Homes Service et de Azae en quatrième position réseau Adhap Services. Des entreprises qui ne sont pas les seules à faire un effort pour améliorer l’image attractive d’un secteur toujours fortement dénigré par les salariés, comme Adhap Services qui arrive deuxième dans sa catégorie

Installation de la Conference des financeurs de la prevention de la perte d autonomie dans le Bas RhinHier 10 octobre le conseil départemental a accueilli la réunion de lancement de la Conférence des financeurs de la prévention de la perte d’autonomie. Une instance, présidée par Frédéric BIERRY, Président du Conseil Départemental du Bas-Rhin et vice présidé par Marie FONTANEL, directrice générale déléguée de l’ARS. Cette instance mise en place avec la loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement (ASV) du 28 décembre 2015 a pour objectif de réunir l’ensemble des financeurs afin de construire la mise en œuvre d’une politique de prévention concertée à l’échelle départementale à destination des personnes âgées.

Label Etablissement Bien TraitantAlors que la France organise aujourd’hui la journée nationale des Aidants qui comptent entre 8,3 millions d'aidants familiaux dont parmi eux, plus de 50% sont actifs. De l’autre la France compte plus de 36 000 établissements et services médico-sociaux, accueillent ou accompagnent les personnes âgées, les adultes et les enfants handicapés sur l’ensemble du territoire français. L’OMS qui rappel d’ailleurs qu’une personne sur 10 est confrontée chaque mois à la maltraitance dans le monde. Un s’agit d’un problème qui risque de s’accroître compte tenu du vieillissement rapide de la population dans de nombreux pays.

Signature d une convention entre deux partiesA deux semaine de la journée nationale des aidants qui aura lieu cette année le 6 octobre prochain, le Président de la Croix-Rouge française, Jean-Jacques ELEDJAM et Florence Leduc, Présidente de la l’Association Française des Aidants ont signé une convention, afin de contribuer conjointement au développement d’actions en faveur des aidants, quels que soient l’âge et la pathologie des personnes accompagnées. Deux acteurs très présent sur le terrain dans le domaine du soutien aux personnes vulnérables et de la formation, ont décidé de joindre leurs compétences, afin de développer des initiatives privilégiant la préservation de la relation entre l’aidé et l’aidant, quel que soit l’environnement de vie, en institution ou à domicile.

aide familiale pour personne dependanteAlors que le Gouvernement a dévoilé le 9 septembre dernier une mesure fiscale qui vise à s’étendre à l'ensemble des citoyens, qu'ils soient imposables ou non, le crédit d'impôt de 50 % dans la limite de 12 000 à 20 000 € des dépenses au titre des services à la personne. l’Unapei émet elle de nombreuses réserves. Si elle juge le principe de l’équité entre ménages imposables ou non positifs, elle demande que les restes à charge puissent être entièrement solvabilisés par une hausse du montant de la prestation de compensation du handicap.