Contenu principal

Message d'alerte

La jeune Laura Hayoun animant le journal de 8h00 sur BFM TVLoin de l'insertion dans le monde de la presse, mais l'initiative reste présente et aura au moins à défaut de servir uniquement a BFM TV de parler de l'autisme. Laura Hayoun, qui est scolarisée dans un établissement spécialisé à Suresnes (Hauts-de-Seine), présentera les titres de la matinale de BFMTV à 8H00 au côté de Pascale de La Tour du Pin. Mais elle s'est également prêtée au jeu d'un entretien croisé sur RTL en interviewant Yves Calvi pour l'émission Le Choix d'Yves Calvi qui sera diffusée jeudi à 8H30 par cette radio, précise l'association la différence est une chance.

L'autre est lui un jeune garcon de 12 ans, Marin Gerrier, un garçon trisomique, qui a pour sa part participé, en tant que rédacteur en chef, à la préparation de l'édition de jeudi de Mon quotidien, a-t-on appris auprès de ce quotidien d'information pour les 10-14 ans. Ces évènements inédits font partie de la nouvelle campagne de sensibilisation à la trisomie 21 lancée jeudi par La différence est une chance avec le soutien de plusieurs autres associations comme Perce Neige, Grandir à l'Ecole ou la Fondation Jérôme Lejeune. Elle a pour objectif de sensibiliser et d'informer le grand public sur cette pathologie qui concerne 65.000 personnes en France.

La trisomie 21, également appelée syndrome de Down, est la cause la plus fréquente des anomalies chromosomiques et la principale cause génétique de déficit mental. Elle concerne environ une conception sur 700 et une naissance vivante sur 2.000 en France, selon les spécialistes. Les conséquences habituelles sont une déficience intellectuelle variable, souvent légère accompagnée de particularités morphologiques (nuque plate, visage rond, nez petit...) et d'un risque de complications diverses (malformations cardiaques et digestives, cataracte congénitale, petite taille, épilepsies, leucémies, déficits sensoriels...) selon le portail des maladies rares Orphanet.

Une espérance de vie qui a aujourd'hui beaucoup augmenté ces dernières années, puisque celle-ci est supérieur a 55 ans. Un sujet qui a développé alors que le manque de place manque cruellement pour les jeunes, la question de la prise en charge des adultes après la disparition des parents à elle fait son apparition...

Des médias qu'il convient de rappeler son loin de respecté le taux de 6% de travailleurs handicapées notamment dans les métiers des journalistes ou des autres métiers de la presse ou liées au média et à la communication...

La Rédaction

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir