Contenu principal

Message d'alerte

Les comediens_de_J_en_crois_pas_mes_yeux_Le_briefDans la continuité de leur leitmotiv « Handicap et diversité : faites l’humour, pas la guerre » les deux producteurs Jérôme ADAM et Guillaume BUFFET ont annoncé la sortie ce 12 novembre 2015 du cinquième opus. Une série qui aura connu un véritable succès depuis 2010 avec 2 millions de vidéos vues, et diffusion sur W9 pendant deux ans. J’en crois pas mes yeux renouvelle son modèle en 2015 avec la sortie de sa nouvelle série « Le  brief », traitant  autant de handicaps jusque-là peu ou pas abordés handicaps psychiques ou mentaux, que de la diversité.

Une série de trente épisodes…

Ainsi les clefs du succès, humour, situations vécues, rapprocher plutôt qu’opposer sont une fois de plus exploitées dans un contexte totalement différent. Les auteurs Cyrille de LASTEYRIE, Henri POULAIN, Klaire FAIT GRR ont imaginé 30 épisodes d’environ 1min. 30, mettant en scène un créatif, un réalisateur, une « patronne » d’agence ou un « guest » avec Grégory CUILLERON.

Des personnes qui tout au long des épisodes auront pour mission de transformer chacun d’eux, en situation qu’ils ne connaissent pas ou maîtrisent que mal. En se plaçant volontairement en amont de la production d’une websérie, les protagonistes vont pouvoir dire tout ce que l’on ne peut pas « décemment » laisser passer habituellement. Gaffes et maladresses s’enchainant à un rythme soutenu !

Héroïsme supposé des personnes handicapées, « handicapé » forcément militants de leur cause, environnement peu ou pas adapté, comportement spécifique en entreprise, difficultés relationnelles, handicaps invisibles ou psychiques, de nombreux thèmes sont abordés sans fard, de nombreux lieux communs battus en brèche. Petite déception pour cette nouvelle serie, a l'exception du Grégory CUILLERON, aucun acteur est lui même en situation de handicap, ainsi que sur les 14 personnes composant le plateau technique...

Une dérision vers la réflexion….

L’occasion aussi de réfléchir à la nécessité de « mettre les gens dans des cases » et de ce poser des questions telles qu’« à quel stade de pas pareil, ça commence vraiment à être différent ? ». Je n’en crois pas mes yeux, s’enrichit en effet cette année de 10 épisodes plus dédiés à la diversité sur des sujets comme les discriminations liées à l’âge, à l’orientation sexuelle, la religion, l’aspect physique, la maternité, etc..

Une série au financement participatif…

Comme pour les séries précédentes, J’en crois pas mes yeux, a adapté le principe du « crowd funding* » à la production de webséries en entreprise. Les 10 partenaires de la série la financent en effet de façon égalitaire, démontrant par là même un engagement actif envers la responsabilité sociale des entreprises. Parmi les parmi partenaires de cette nouvelle saison ont peut noter L’Agefiph, Atos, BNP Paribas, EDF ou encore Pôle Emploi et la Société Générale.

La Rédaction

* Le financement participatif (en anglais crowdfunding) est une expression décrivant toute les outils et méthodes de transactions financières qui font appel à un grand nombre de personnes pour financer un projet.Le financement participatif comprend différents secteurs tels que le don («donation crowdfunding»), la récompense (ou don avec contrepartie), le prêt (aussi appelé « credit crowdfunding »), l'investissement en capital (« equity crowdfunding »)


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir