Contenu principal

Message d'alerte

Maison de retraite les secrets dun gros business auquel s’intéresse l’émission Pièce à convictionAgression, rationnement, personnel insuffisant, Manque de personnel, des situations portant atteinte a la vie de ces résidants. Un marché pourtant plus rentable que les hypermarchés, les maisons de retraite sont aujourd’hui un Eldorado qui pèse entre 25 et 30Mds€. Un sujet qui sera l’objet d’une enquête de 70 minutes réalisées par Xavier DELEU, présentées sur France 3 dans l’émission « Pièce à conviction » le 19 octobre prochain suivie d’un débat et animé par Virna SACCHI

Un marché de plus en plus rentable…
Alors que la population ne cesse de vieillir, et que l’éclatement des familles ne permet plus véritablement dans la majorité des cas d’assurer la prise en charge des anciens par l’environnement familial. Une demande qui ne cesse chaque année de progresser, plus de 600 000 Français passent en moyenne les 3 dernières années de leur vie dans les Établissements Hospitaliers pour Personnes âgées dépendantes, les Ehpad.

Une majorité d’établissements…
Son ainsi pour quart d’entre des établissements à but lucratif gérés par de grands groupes, n’hésitant a promettre des conditions de vie très confortables, dignes des meilleurs hôtels pour des tarifs oscillent entre 2000 et 5000 euros par mois. Réalisé parfois en caméra cachée, dans un établissement public où elles ne sont que deux aides-soignantes pour s'occuper de vingt résidents. L’enquête de « Pièces à conviction » révèle une autre réalité : personnel insuffisant, suroccupation des établissements, rationnement de la nourriture et des produits d’hygiène, certains groupes multiplient les économies souvent sordides et les pratiques illégales.

Des maisons de retraite, financée par l’argent public, mais pour lequel on constate que l’État a le plus grand mal à contrôler ce qu’il se passe derrière leurs murs.

Un manque d’effectif…
Dont la principale cause est évidemment du a l’objectif de rentabilité que souhaite obtenir les grands groupes propriétaires de ces maisons de retraite. Aides soignants, infirmiers, beaucoup dénoncent un rythme intenable. Un manque de personnel qui peut avoir de lourdes conséquences et qui touche tous les métiers : soignants, cuisiniers ou encore secrétaires. Tous les types d'établissements sont concernés. Un rapport parlementaire confirme qu'en termes de personnels soignants il n'y a aucune différence entre public et privé, alors que les établissements privés sont au moins 50% plus chers.

De Dôle dans le Jura, où les aides-soignantes ont mené la plus longue grève de l’histoire, à Marseille, où les économies réalisées par une maison de retraite mettent en danger la vie des résidents, en passant par Toulouse ou la région parisienne, « Pièces à conviction » lève le voile sur les secrets d’un des business les plus profitables de France.

Stéphane LAGOUTIÉRE

Sources : France Télévision / France 3 / Production : CAT & Cie

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir