Contenu principal

Message d'alerte

Le téléfilms Mention particulière diffusée sur TF1, avec ici Laura dans son Lycées avec son père Jérome

Laura, 20 ans, est une jeune femme trisomique qui décide de passer son baccalauréat comme n’importe quelle jeune fille de son âge. Elle va devoir braver les difficultés, les doutes de son entourage et le regard parfois cruel des autres. Jour après jour, épreuve après épreuve, elle va se battre pour obtenir la chance de vivre la vie qu’elle s’est choisie, celle de devenir journaliste. Voilà ce que présente ce téléfilm, diffusé ce lundi 6 novembre à 21h sur TF1.

Un rêve d’un métier encore bien peu accessible pour les personnes en situation de handicap et pour lequel TF1 comme l’ensemble des médias en France sont loin de respecté les règles des 6 % d’emploi prévus par la loi. Un film loin de la réalité quotidienne, mais qui montre combien les trisomiques et les enfants de handicap handicap en général combien ces enfants doivent encore se battre pied à pied pour arracher une chance de pouvoir intégrer une scolarité dans un système éducatif loin d’être totalement inclusif.

Une histoire vraie…mais sans illusion !
Inspiré de faits réels, n’en reste pas moins une fiction. Mais une fiction qui respire l’authenticité, comme celle une jeune Italienne en 2012 ou celle d’une jeune Marocaine, Yasmine qui avait alors obtenu son bac avec mention au Maroc en 2014. Ce téléfilm réalisé par Christophe Campos dont le tournage a eu lieu a Toulouse du 23 mai au 22 juin 2017, la jeune Laura interprétée par Marie Dal Zotto elle-même trisomique et ses parents, Jérome et Fanny, interprétés par Bruno Salomone et Hélène de Fougerolles. Une jeune fille qui dans ce téléfilm se voit poussé par son père à étudier et dont le bac a peu à peu pris toute la place au sein de cette famille, et une mère reste plus prudente, désireuse simplement le bonheur de sa fille.

Laura qui reste par son handicap confronté au regard des autres, moquerie et autres plaisanteries, car si les enfants peuvent se montrer généreux ils savent aussi être très cruelle et doit affronterLes acteurs du téléfilm "Mention particulière" diffusée sur TF1 a Toulouse lors du tournage affronter le regard des autres, l’intolérance, la bêtise, voire la méchanceté. Un téléfilm qui nous montre une jeune fille qui veut Oui…réussir sa scolarité, mais aussi avoir des copains, sortir, s’amuser. Face a elle le proviseur du lycée M. Rejex interprété par l’acteur Jonathan LAMBERT qui le soutien et l’accompagne dans son combat et Maïra Schmitt la sœur de la protagoniste.

Un film a l’image de sa vie et le combat quel rencontre en tant que trisomique, pour cette jeune actricte de 29 ans qui fait du théâtre depuis l’âge de 14 ans poursuivre sa carrière comme actrice. « C’est ma vie », a déclaré Marie Dal Zotto. « On parle du travail et du handicap et il y a une chose à retenir : c’est ma vie. Ma vie est un défi, j’aurais toujours des portes à claquer, des barrières à franchir. C’est comme une course. J’en ai franchi et j’en franchirai encore »

Un film récompensé par l’UNESCO…
Avec environ 450 figurants mobilisés sur ce tournage qui se veut le plus réaliste possible. L'association Trisomie 21 a tenu à soutenir ce projet et organise de nombreux échanges avec l'équipe du film. Un film Mention particulière qui a reçu le soutien de l’UNESCO et du ministère de la Santé. Un téléfilm qui a par ailleurs obtenu deux prix au festival de la fiction TV de La Rochelle (Charente-Maritime), en septembre 2017 dont celui du prix du meilleur scénario.Les téléspectateurs pourront donc admirer et reconnaître pour les toulousains, le quai de la Daurade, les berges de la Garonne, l’église de la Dalbade, ou encore le dôme de La Grave, à une heure de très forte audience. Un véritable coup de projecteur pour Toulouse !Avec ce film, Marie Dal Zotto et Clémence Joneau espèrent faire changer le regard des téléspectateurs sur le handicap.

Affaire à suivre…rendez-vous pour le deuxieme épisode...

Stéphane LAGOUTIÉRE

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir