Contenu principal

Message d'alerte

Capture d’écran du documentaire inédit Les flâneries d'Alexis sur France 5, le 13 novembre 2017 dans l’émission l’œil et la mainÀ l’occasion de la 21e édition de la Semaine pour l’emploi des personnes handicapées, qui se déroule du 13 au 19 novembre avec l’émission l’œil et la main, et À vous de voir sur France 5 qui s’engage avec une programmation spéciale afin de valoriser les initiatives des acteurs du handicap dans le monde du travail. Seule déception la programmation horaire qui lui ne change pas et de constaté que le handicap reste encore pas audible a heure de grande écoute…Cinq émissions diffusées du 13 au 17 novembre à 10 h 15.

Les flâneries d’Alexis (inédit)…
Une semaine qui commencera avec « Les Flâneries d’Alexis », un film de Véronique Berthonneau, qui présente le parcours exceptionnel d’Alexis DUSSAIX, passionné d’histoire et de culture, celui-ci aura était le deuxième sourd diplômé en histoire de l’art de la prestigieuse École du Louvre. Accomplissant ainsi ainsi « son rêve d’enfant : devenir guide-conférencier ». Un métier singulier, qu’il pratique en langue des signes française au sein des musées nationaux. Une histoire et un parcours sur il revient dans L’Œil et la Main. Un homme qui nous combien il a su s'inscrire pleinement dans la nouvelle génération de sourds qui s’attachent aujourd’hui à faire connaître l’Histoire des sourds en retrouvant, à travers les arts, les « traces » de leur passé effacées au cours des siècles.

Se battre pour enseigner…
Ce film de Véronique BERTHONNEAU et Clara BOUFFARTIGUE, diffusées il y a quelques semaines, revient dans L’Œil et la Main dans un documentaire intitulé « Se battre pour enseigner » et qui met notamment en avant l’existence en France, une vingtaine de professeurs sourds exercent dans les quelques classes bilingues ouvertes à l’issue d’un combat de longue haleine. Des enseignants, qui aujourd’hui expriment, un profond malaise, face l’isolement, la charge de travail, le manque de soutien de la part de l’administration, les reproches des parents…Un film pour mieux comprendre leur souffrance, malgré leur profond engagement.

Signer en travaillant…
Dans ce dernier documentaire de L’Œil et la Main, l’émission rediffusera un documentaire de 26 minutes, de Grégory STUPIEN, tournée en Belgique, il nous montre une soixantaine de sourds travaillent au sein des Ateliers du Monceau, une « entreprise de travail adapté » du secteur bois qui emploie aujourd’hui 115 personnes. Une aventure commencée en 1985 à l’initiative de quelques sourds. Aujourd’hui, sourds et entendants travaillent ensemble avec une langue commune : la langue des signes. En s’immergeant dans l’atelier, ce film s’attachera à dessiner la singularité de cette initiative qui n’a pas d’équivalent en France. Mais qui pourrait servir d’exemple pour faire progresser l’inclusion. Des personnes atteinte d’une déficiente auditive totale ou partielle qui représente son les plus concernée par le chômage avec 33 % juste après les déficients intellectuels.

Entreprendre…
L’émission mensuelle, A vous de voir, destinée aux aveugles et aux malvoyants commencera cette deuxième partie de semaine spéciale par la rediffusion d’un documentaire de Thibault FERI avecCapture d’écran du documentaire intitulé "Entreprendre" dans l’émission A vous de voir rediffusé sur France le 16 novembre 2017 comme sujet celle d’entreprendre ! Par défi, par vocation, mais aussi par nécessité de contourner les difficultés d’accès à l’emploi qu’ils peuvent rencontrer, des personnes déficientes visuelles se sont lancées dans l’aventure de l’entrepreneuriat.

Si quelques-uns parviennent à grande échelle, comme Isabelle, Pierre et Franck devenus des chefs d’entreprise embauchant plusieurs dizaines de salariés il sont beaucoup comme micro-entrepreneurs. Ils ont des âges, des compétences, des parcours et des ambitions bien différents, mais chacun d’eux est porté par une certaine idée de l’épanouissement de soi, de la réussite et par l’urgence de créer son activité et ainsi son propre emploi.

Dans leur sillage, le film dresse les portraits de ces indépendants, qui le sont parfois bien malgré eux, pour qui entreprendre est, à l’instar du handicap visuel, un combat quotidien pour la survie, mais aussi une opportunité unique de pouvoir inventer sa vie et se frayer un chemin hors des sentiers battus.

Modes d’emploi…
Décrocher un entretien d’embauche lorsque l’on est déficient visuel, savoir parler de soi et de son handicap, séduire le recruteur, tout cela s’apprend et se prépare. Un dernier documentaire de Sophie Bensadoun présenté dans l’émission a vous de voir. Un documentaire dans lequel on comprend l’importance pour ces candidats de de balayer les préjugés et les peurs des recruteurs face à la déficience visuelle : seront-ils aussi rapides et rentables qu’un valide ?

Un documentaire qui revient sur l’expérience des élèves en fin de formation au Centre Forja (centre parisien de formation professionnelle pour les personnes déficientes visuelles) se prépare à affronter cette étape. Mais aussi celle de Marc, 32 ans, aveugle de naissance, n’a encore jamais travaillé. De Ingeborg, 48 ans, qui ne peut plus être vendeuse, depuis l’aggravation de sa vue et veut reprendre un emploi plus adapté. Chacun d’eux se fait aider et conseiller pour optimiser ses démarches et profite d’un forum sur l’emploi et le handicap pour aller à la rencontre de recruteurs, à l’occasion de la semaine pour l’emploi.

La Rédaction

Source : France Télévision / France 5 2017

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir