Contenu principal

Message d'alerte

Michel Boyon, Président du Conseil supérieur de l'audiovisuel, et Dominique Baudis, Défenseur des droits, ont tenu le 15 février 2012 une réunion sur la couverture médiatique des Jeux paralympiques de Londres (29 août - 9 septembre 2012), en présence notamment des représentants des ministres chargés de la communication et
Michel BOYON Président du CSA©csaMichel BOYON Président du CSA©csades sports, des chaînes de télévision, de M. Gérard Masson, Président de la Fédération handisport et du Comité paralympique et sportif français, de M. Marc Truffault, vice-président de la Fédération française du sport adapté et de M. Patrick Segal, inspecteur général des affaires sociales, ancien délégué interministériel aux personnes handicapées.

Il a été décidé de mettre en place un comité de suivi pour encourager et évaluer toutes les initiatives qui permettront une meilleure visibilité médiatique de cet événement sportif majeur. Les chaînes de télévision ont été invitées à se fixer des objectifs précis en ce sens et à en rendre compte. Au cours de la réunion, Michel Boyon a déclaré : « Si le sport paralympique fait partie du mouvement olympique, comme son nom l'indique, il faut le traiter comme les autres sports ». Dominique Baudis a affirmé : « Les médias ont un rôle particulier à jouer dans la lutte contre les stéréotypes et les préjugés. Les Jeux paralympiques leur fournissent une occasion exceptionnelle de démontrer qu'ils contribuent activement à développer le caractère inclusif de notre société. » Des affirmations pour lequelles les responsables des fédérations des sports adaptés et handisport seront parfaitement d'accord, mais cela sera réellement réalisé la question reste ouverte.

Plus largement, l'enjeu était de faire appel au sens de la responsabilité sociétale des chaînes et de souligner la nécessité de mieux représenter le handicap en véhiculant des valeurs positives et d'exemplarité.

La Rédaction

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir