Contenu principal

Message d'alerte

"L'éloquence des sourds" un documentaire de Laëtitia MOREAU tournée en 2017 "Je suis devenue avocate parce que l'on ma dit que c'était impossible" exprime VirginiePremière avocate sourde profonde de naissance en France, Virginie dévoile son quotidien « d'handicapée modèle », entre exclusion et combat pour s'adapter. Aujourd’hui avocat on lui avait dit que ce serait impossible de plaider, mais c'était sans compter sur sa détermination. Une plongée sensible dans le monde des malentendants. Un quotidien et un métier pratiqué chaque jour pour lequel elle n’entend rien céder et auquel elle souhaite pratiquer de la façon la plus inclusive possible…Un documentaire à revoir ce soir sur Arte à 23.15 et disponible sur France Handicap Info

« Un quotidien presque banal »…
«J'ai toujours vécu entre deux mondes», lance Virginie, sourde de naissance. Celui de ses parents et des autres "entendants" et le sien, constitué d'images et de vibrations, que même une opération (à moitié réussie) n'a pas contribué à changer. Pourtant, Virginie vit aujourd'hui un quotidien presque banal et se présente comme une sorte d'handicapée modèle. Mère de deux enfants, sourds eux aussi, première sourde profonde a décroché un diplôme d'avocate, elle est cadre dans une grande société. C'est en grattant la surface que l'on découvre, derrière son sourire, ses efforts permanents d'adaptation aux autres, l'exclusion sociale et la fatigue qui pèse.

« Je suis comme vous Virginie ! Je me suis battue pour pouvoir parler etc. Merci de porter haut la parole des sourds » exprime Caroline, un sentiment gratitude pour Virgine qu’exprime aussi Steven ‏ « Des personnes comme cette femme on les entend uniquement avec le cœur, cela touche l’émotion : l’action d’entreprendre et d’influencer par des actes pour sa réussite respect »

Des sourds qui veulent conserver leurs libertés…
En France, environ 4 millions de personnes sont atteintes de surdité, à des stades plus ou moins développés. La gêne et la mise à l'écart ne sont jamais loin, inspirées par une méconnaissance qui se traduit parfois, au grand désespoir des malentendants, par l'utilisation de français "petit-nègre" de la part de leurs interlocuteurs. Raconté par la voix de Virginie, le documentaire de Laëtitia MOREAU tourné en 2017, n'élude rien de ces difficultés, un film sensible qui interroge le comportement des entendants vis-à-vis des sourds et du handicap en général. Quelle attitude adopter ? comment leur parler ? Autant de questions auxquelles Virginie a déjà été confrontée. Non, sans humour d’ailleurs, elle relate notamment quelques-uns de ses entretiens d’embauche, qui en disent long sur les préjugés ancrés dans notre société.

Mais traduit aussi très joliment la vision du monde et le ressentit de son héroïne, comme, lorsque, face à un champ illuminé de soleil, elle perçoit les milliers de toiles d'araignée qui tendent sa surface, invisibles pour les autres. Sensible et touchant.

Si le film ne parle pas de cet aspect, les sourds ont aujourd’hui plus que jamais un sentiment d’incompréhension de la part de la société. Une société notamment qui veut par tous les moyens à les obliger à entendre en s’appareillant. Une contrainte à laquelle même s’ils ne sont pas forcément majoritaires, il reste tout de même nombreux à vouloir garder cette liberté d’expression qu’est la langue des signes.

Stéphane LAGOUTIÉRE

Sources : Artes / France-Télévision 2018

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir