Contenu principal

Message d'alerte

La première dame participe au second épisode de la huitième saison de Vestiaires sur France TélévisionTandis que son époux, le Président Emmanuel MACRON présente aujourd’hui le plan pauvreté, pour lequel, rappelons tout de même l’AAH et aujourd’hui inférieur au seuil de pauvreté européenne. La première dame de France, Brigitte MACRON, semble-elle vouloir donner un coup de pouce en matière de communication à son mari, pour faire avaler une pilule d’une politique qui ne tiens pas ces promesses envers les personnes en situation de handicap. Quel meilleur endroit que celui d’une de la 8e saison de Vestiaires ou véritablement celle-ci a été accueillie bras ouvert…Les acteurs et les participants auraient-ils perdu leurs convictions ou coup de gueule.
 
Une apparition surprise…mais contrôlé
Et oui et quel secret celui-ci aura préservé jusqu’au bout, avec dans le 3e épisode de la huitième saison diffusé ce 15 septembre à 20 h 45, l’apparition de la première dame de France Brigitte MACRON. Une présence de moins de deux minutes ou celle-ci y interprète son propre rôle de première dame aux côtés de la bande d'handi-nageurs. Un rôle où elle apparaît dans son tailleur bleu, celui qu'elle portait le jour de l'investiture de son mari. Un message de soutien pour ce dernier qui avait promis de faire du handicap l’une des priorités de son quinquennat et dont le sentiment des Français destinataires de cette promesse ne croit plus vraiment…. 
 
Une présence qui selon la productrice de la mais de la mini-série dont le tournage a eu lieu dans les studios de Bègles en Gironde en mai dernier, Sophie DELOCHE. Avait contacté en avril dernier la Première dame qui avait accepte... si elle a un droit de veto à l'issue du visionnage de l'épisode dont le scénario est émaillé de clins d’œil politiques. « Je suis première dame quand je mets la robe. Dès que je l’enlève, c’est fini. Cela me permet d’épouser la circonstance. Exactement comme un costume de théâtre », et Brigitte MACRON d'ajouter, par la suite, avoir « une trouille bleue ».
 
La première dame et non l’épouse…
Pour les services de communication de l’Élysée, cette apparition n’a rien de politique, Brigitte MACRON n’était pas présente en tant qu’épouse, mais bien dans son rôle de première dame. Un sujet, il vrai pour lequel cette dernière avait déclaré à son arrivée au palais de l’Élysée avait affirmé vouloir faire des questions du handicap l’un de ces sujets de prédilection. Brigitte MACRON qui depuis son arrivée aura participé a quelques inaugurations et manifestation, comme à Nantes avec deux restaurants, n'embauchent que des serveurs trisomiques. Des déplacements réalisés dans le cadre d'une communication parfaitement contrôlés, mais qui n’aura trompé personne.  
 
Si la première dame continuée en juin dernier de bénéficier d’un sondage favorable a 67 % il sera pourtant difficile pour celle-ci difficile de battre l'ancienne élue locale, militante et idole nationale pour les Français, Bernadette CHIRAC, à l’origine de l’opération des pièces jaunes pour les enfants malades. Brigitte MACRON qui a déclaré avoir accepté cette invitation avec l'objectif de sensibiliser le grand public pour une série réduite de cinq épisodes par semaine a un seul désormais et qui réunit chaque semaine plus de 2 millions de téléspectateurs selon France Télévision.
 
Pour d’autres c’est une « immense colère »
Mais tous ne semblent pas d’accord, de l’avis des acteurs de la série affirmant être ravi de cette visite et où ils ont, semblent-ils oublier le temps de quelques minutes la politique actuellement menée par le gouvernement de son époux. Pour lequel qu'elle le veuille ou non, elle est aussi comptable ! C’est le sentiment par exemple de Céline BOUSSIE, présidente de l’association Handignez-vous ! qui parle « d'indécence ». Selon cette lanceuse d'alerte dans le secteur médico-social, cette présence une « honte abyssale quand on sait les mesures du gouvernement en matière de politique du handicap dans laquelle les citoyens ne cessent d'être discriminés, avec des lois foulées au pied ». Le mari de Brigitte n'avait-il pas fait du handicap l'une des priorités de son quinquennat ?
 
Stéphane LAGOUTIÉRE
 Source : France Télévision/ Élysée

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir