Contenu principal

Message d'alerte

Smart Talk un des prototype étudie d'origine anglaise ©MediatvcomQuelques jours après la remise de son rapport présenté au CNCPH concernant l'accessibilité des personnes handicapées au niveau de l'audiovisuel et notamment pour les personnes sourdes et mal et non voyantes. Le CSA publie ici étude en trois partie*, affirmant qu'il « n'existe pas en France de récepteur TNT qui puisse facilement être utilisé par des personnes aveugles ou malvoyantes ! ». Un constat dressé par les associations représentant les personnes souffrant d'un handicap visuel.

Sur la base de ce constat, le Conseil supérieur de l'audiovisuel a entrepris de faciliter le développement et la commercialisation de tels récepteurs à l'intention du public français en lançant une étude, confiée à la société Mediatvcom, dont il a validé les résultats en assemblée plénière le 2 mai 2012.

Le procédé de vocalisation, actuellement déployé au Royaume-Uni et en Espagne, est la clef de l'accessibilité pour les personnes aveugles ou malvoyantes, puisqu'il permet de décrire vocalement toute information normalement affichée sur l'écran de télévision, telle que la navigation dans le menu de configuration du récepteur, le nom et le numéro de la chaîne, le titre et le résumé des programmes en cours ou à venir, etc.

Le CSA qui devrait dans les jours à venir présenter officiellement cette étude au ministre de la Culture et de la Communication, mais aussi au parlement, afin de recommander l'introduction d'une modification dans le cadre législatif soit introduit en France afin que les fabricants et les distributeurs proposent obligatoirement, dans leurs gammes de récepteurs, au moins un produit disposant de ces fonctions.

Ce développement et cette amélioration technologiques de ces récepteurs permettraient d'améliorer l'autonomie et l'intégration sociale des personnes aveugles ou malvoyantes. Mais aussi d'autres téléspectateurs pour lesquels la technologie peut être d'un abord difficile. Facilitant l'usage des innovations induites par le passage au tout numérique, qu'il s'agisse de l'accès à l'audiodescription dorénavant disponible sur plusieurs chaînes de la TNT, ou de la navigation dans une offre de programmes qui continue de s'enrichir.

Motors TV : projet d'avenant concernant l'accessibilité des programmes

Dans un autre sujet, le CSA vient de faire savoir que le projet d'avenant à la convention de Motors TV a été adopté officiellement le 5 juin dernier. Cette avenant modifiant l'article 3-1-3 de la convention de la chaîne au sujet de l'accès du programme aux personnes sourdes ou malentendantes, afin de mieux prendre en compte l'effort que fait la chaîne en incrustant à l'écran de nombreuses informations lors de la retransmission de compétitions sportives (noms et numéros des pilotes, classements, etc.)

Stéphane LAGOUTIÉRE

* Pour aller plus loin :
Synthèses de l'étude du développement des récepteurs TNT vocalisant dans le monde
(format PDF)
Spécifications fonctionnelles et techniques récepteur TNT vocalisant (format PDF)
Étude économique pour le développement d'un récepteur TNT vocalisant (format PDF)

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir