Contenu principal

Message d'alerte

François Hollande a gauche le 3 juillet 2009 serrant de Jean-Charles WATIEZ © Caisse des Dépôts A cinq jours de la semaine pour l'emploi des personnes handicapés, les ministères des Affaires sociales et de la Santé, de l'Intérieur, de la Réforme de l'Etat, de la Décentralisation et de la Fonction publique, du ministre délégué chargé du Budget, et de la ministre Marie-Arlette CARLOTTI ont nommé par arrêté du 25 octobre, Jean-Charles WATIEZ a la direction du FIPHFP. Un poste que occupait depuis 2007, Jean François de CAFFARELLI et qui laissera un bilan relativement positif avec un taux moyen de 4,2 % dans les trois fonctions publique.

Âgé de 48 ans Jean-Charles WATIEZ, qui occupait avant d'accéder a cette nomination depuis 2011 le poste directeur de cabinet du Directeur général de la Caisse des Dépôts, après avoir été directeur régional de la CDC en Limousin.

Diplômé de l'École supérieure de commerce de Paris, titulaire d'un DESS de gestion des télécoms et d'un doctorat en sciences de gestion de l'Université Paris-Dauphine ce dernier commence sa carrière en 1989 au sein du groupe Michelin, à la direction des investissements et du plan. Puis de poursuivre comme responsable commercial de la Haute-Normandie avant d'être nommé directeur de Michelin Taïwan.

En 1999, il rejoint la Chambre de commerce et d'industrie de Saône et Loire pour prendre la direction de l'enseignement supérieur, de l'apprentissage et de la formation professionnelle continue. A sa sortie de l'ENA en 2005, il est affecté au ministère des Finances, en charge du pilotage et de la bascule des applications de dépenses de l'État à la LOLF. Début 2008, il rejoint la Caisse des dépôts comme directeur régional du Limousin puis, à partir de 2011, comme directeur de cabinet du Directeur général du Groupe CDC. Jean-Charles WATIEZ est également membre du conseil d'administration du mouvement ATD Quart Monde depuis 2006.

Le FIPHFP, au service des employeurs publics

Le FIPHFP a pour fonction de financer les actions de recrutement ou de maintien dans l'emploi de personnes handicapées dans la Fonction publique (aménagements de postes, formations, apprentissage, accessibilité...). Mis en place en juin 2006, il intervient sous forme d'aides demandées par les employeurs sur sa plate-forme en ligne ou de conventions pluriannuelles. Les 264 employeurs des trois Fonctions publiques (ministères, villes, Conseils généraux et régionaux, hôpitaux...) qui ont conventionné avec le Fonds regroupent 7 agents publics sur 10 (3,7 M). 1 881 autres employeurs ont, quant à eux, eu recours aux aides du FIPHFP par le biais de sa plate-forme en 2011. Au 1er janvier 2010 (chiffres issus des déclarations 2011), le taux d'emploi dans les trois Fonctions publiques était de 4,22 % de travailleurs handicapés. Il était de 3,74% au 1er janvier 2005.

Stéphane LAGOUTIERE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir