Contenu principal

Message d'alerte

A droite logo du Centre de gestion de la fonction publique territoriale de Seine-Maritime et sa Présidente Estelle GRELIEREstelle GRELIER, députée, présidente du Centre de gestion de la fonction publique territoriale de Seine-Maritime, Jean-Charles WATIEZ, directeur de l'Établissement public FIPHFP, et Éric DUBERTRAND, directeur régional de la Caisse des Dépôts, ont signé ce 26 février à 14 h, à l'Assemblée nationale à Paris, une convention pluriannuelle en faveur de l'emploi des personnes handicapées. Un premier accord, établi pour trois ans, permet au Centre de gestion de la fonction publique territoriale de Seine-Maritime.

Un accord qui a pour objectif de faciliter, selon les signataires, la mise en œuvre de politique d'emploi de personnes handicapées dans les collectivités affiliées au Centre de gestion de Seine-Maritime, grâce à un financement global de 877 M€. Une convention dans lequel le Centre de gestion s'engage sur quatre points et notamment a sensibiliser et former l'encadrement pour préparer les acteurs professionnels susceptibles d'être en relation avec des agents en situation de handicap. De favoriser le recrutement direct et indirect des demandeurs d'emploi bénéficiaires de l'obligation d'emploi. Mais aussi de permettre des d'adaptation des postes, de maintien dans l'emploi et de reclassement. Enfin d'accompagner dans l'emploi des agents tout au long de leur carrière.

Une région qui en matière d'obligation pourrait laisser croire à des chiffres encourageants, voire proches de l'excellence, mais qui malheureusement ne font pas apparaître les très grandes disparités d'une commune ou d'un département à l'autre. En effet en décembre 2012, la région de Haute-Normandie n'avait signé au total que 11 conventions pour un total de près de 9 M€ et un taux d'emploi de 5,29 % et de 5,48 % pour le département de la Seine-Maritime.

La Rédaction

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir