Contenu principal

Message d'alerte

Colloque Regional FIPHFP a l ile de la reunionPour la deuxième étape de son tour de France, le Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la Fonction publique (FIPHFP) organisait hier 20 septembre au Centre des Congrès de Saint-Raphaël, après l’Île de la Réunion en juillet dernier, un forum en région Provence Alpes Côte d’Azur. Une journée dédiée à l’emploi des personnes en situation de handicap sur le territoire en présence de nombreux acteurs réunit autour de trois tables rondes, employeurs des trois fonctions publiques, partenaires du FIPHFP, ainsi que personnes en situation de handicap...

Un taux moyen de 5.99 %, l’État à la traîne...
Si la région PACA peut s’enorgueillir de disposé d’une moyenne relativement bonne, la trop grande diversité entre la fonction publique territoriale qui atteint une moyenne de 6.69 %, suivi de la fonction publique hospitalière avec 5.24 %, la mauvaise note revient une fois de plus a la fonction publique d’État qui atteint péniblement 2.59 %. Le fond qui aura versé pourtant en 2015, 1 100 285 € d’aides attribuées à travers la plate-forme, ainsi que 695 238 € d’aides attribuées dans le cadre du Programme accessibilité auquel il faut ajouter près 1 2 M€ d’aides versées dans le cadre des conventions employeurs auprès des 17 employeurs conventionnés dans la région

La région qui doit pourtant penser comme le souligne Hélène BERENGUIER, Directrice adjointe du Fonds au « 300 000 jeunes, collégiens, lycéens et étudiants en situation de handicap vont venir frapper aux portes du monde du travail demain. L’enjeu est considérable et nous avons des échéances immédiates pour continuer à réfléchir et être forcés de proposition sur l’aboutissement d’une société inclusive ».

Trois thèmes de discussion...
Des discussions sur lequel problématiques des politiques du handicap en matière de recrutement, de maintien dans l’emploi, dans l’apprentissage, la formation et la pérennité et le financement ont été abordés. Des discussions réalisées autour de trois tables rondes avec un éclairage sur leurs bonnes pratiques en matière d’inclusion de personnes en situation de handicap dans la Fonction publique et les solutions innovantes qu’ils ont mises en place.

Des échanges qui ont été l’occasion selon Marc DESJARDINS, Directeur du Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la Fonction publique d’aborder les multiples perspectives du FIPHFP comme celle de « réaliser la jonction entre le recrutement et le maintien dans l’emploi, développer l’emploi accompagné pour les personnes en situation de handicap et leur collectif de travail, faire connaître le nouveau catalogue des interventions du FIPHFP, mettre en place la nouvelle gouvernance sur l’ensemble des territoires, renforcer le recrutement par la voie de l’apprentissage, renforcer encore le partenariat avec la fonction publique hospitalière, et développer l’accessibilité numérique ».

Mais aussi comme pour David MOREL, Gestionnaire des marchés publics à la Métropole de Nice d’expliquer comme ce soutien a nécessaire après son accident de travail en 2006. « J’ai alors été reconnu travailleur en situation de handicap, et j’ai repris des études. Après un bac pro, j’ai repris un BTS en alternance puis une licence pro qui m’a permis d’intégrer la Métropole de Nice par la voie de l’apprentissage ».

Ou encore le travail réalisé par l’agence Cap Emploi pourtant de plus en plus critiqué dans sa gestion, mais aussi pour celle du manque de statistique qui fait toujours cruellement défaut et qui demeure incompréhensible dans les chiffres du chômage. Sophie CHANUDET, Responsable Cap emploi du Var a notamment revenu sur la formation avec la mise en œuvre avec « Le Centre de gestion (CDG) de la fonction publique territoriale qui a mis en place une formation, en lien avec le Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT) et Cap emploi, qui a bénéficié à 10 personnes, durant 3 mois. 8 d’entre elles ont trouvé un emploi, soit dans le public, soit dans le privé. L’enseignement, c’est qu’il il y a un besoin de développer le partenariat, de travailler dans la confiance, ce dynamique participe à lever les freins ».

Un sujet sur lequel, Ludovic MERCIER, délégué territorial handicap du FIPHFP pour la région Provence Alpes Côte d’Azur précisant que « Notre objectif avec la création sur le territoire d’un Institut de formation en soins infirmiers dédiés aux personnes en situation de handicap, est de répondre aux besoins en compétences de la fonction publique hospitalière ».

Pour Guy TISSERANT, Président et cofondateur du cabinet TH Conseil « Le système actuel est à bout de souffle : plus le taux d’emploi augmente, plus les besoins (en aménagement de poste, en accompagnement) sont importants, plus les ressources diminuent. Il nous faut changer de paradigme. Il faut passer d’une logique d’évaluation sur le « stock » de personnes en situation de handicap en poste à une logique de « flux » en instaurant un système contribution régulée par un bonus / malus à l’entrée et à la sortie de personnes en situation de handicap. »

Stéphane LAGOUTIÉRE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir