Contenu principal

Message d'alerte

Le CdG 76 s'engage avec le FIPHFP le CNFPT et Cap Emploi Sameth pour une formation au métier de secrétaire de MairieJean-Claude WEISS, président du Centre de gestion de la fonction publique territoriale de la Seine-Maritime, Jean-Marc VASSE, Délégué régional du CNFPT, Charlotte LEMOINE, Présidente de l’A.I.P.H. Cap Emploi-Sameth et Hélène BERENGUIER, Directrice adjointe du FIPHFP, ont signé ce mardi 10 juillet, une convention partenariale relative au parcours de formation « Secrétaire de mairie » destiné aux personnes en situation de handicap au siège du Centre de gestion à Bois Guillaume.

Favoriser l’accès, le maintien et le retour à l’emploi…
Trois objectifs, certes, prévus par la loi de 2005, mais pour lequel certains on une volonté plus prononcée que d'autres, c’est le cas du Centre de Gestion de la Seine-Maritime qui mène une action toute particulière en faveur de l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap dans le cadre de son partenariat avec le FIPHFP. Qu’il s’agisse tant dans l’accompagnement et suivi personnalisé, que la sensibilisation et l'information auprès des employeurs, soutien a l’apprentissage…Des actions sont assurées par le conseiller « Mobilité / Handicap » du Centre de gestion.

Un dispositif que souhaite encore renforcer le CdG 76 avec la mise en place d’un partenariat avec la délégation de Normandie Rouen du CNFPT et Cap Emploi–Sameth, dont l’objectif et développer la formation au métier de secrétaire de Mairie, spécifiquement dédiée aux demandeurs d’emploi en situation de handicap afin de pourvoir aux besoins des collectivités sur ce métier particulièrement en tension, au sein des collectivités territoriales. Des communes au nombre 711 pour une population de 1 284 107 et dont près 50 % sont inférieurs à 10 000 habitants.

Des dispositifs novateurs…
Des signataires comme le FIPHFP ou Cap Emploi-Sameth qui soulignent l’aspect « novateur » du parcours de cette formation « comportant des périodes de stages théoriques et pratiques en collectivité ». Une formation a lequel il sera alors proposé aux demandeurs d'emploi rejoints le vivier de candidatures du service « missions temporaires » du Centre de gestion de la Seine-Maritime afin de favoriser leur insertion professionnelle.

Pour cela, le CdG 76 s’engage dans cette convention à accompagner la recherche de stages pratiques en collectivités pour les demandeurs d’emplois, un premier pas souvent difficile aborder pour le demandeur d’emploi et qui se trouve ici facilité, mais aussi de mettre à disposition des stagiaires un interlocuteur unique afin de répondre à leurs questions. Enfin, la recherche qui représente souvent l’aspect le plus difficile, celui d’Intégrer, les demandeurs d’emploi au sein de son service « missions temporaires » et les accompagner dans leur recherche de poste vacant correspondant à leurs profils.

Tandis que le FIPHFP s’engage lui à prendre en charge le coût financier relatif à la mise en place de la formation. Le CNFPT s’engage à élaborer le programme de formation, et d’assurer la formation théorique des demandeurs d’emploi qui auront été sélectionnés rigoureusement par Cap Emploi-Sameth.

Des acteurs aux services de la fonction publique…
À l'exception du réseau national des Cap emploi, composés de 118 organismes, comme des "Organismes de placement Spécialisés". Dans le cadre d'une compétence départementale, au sein d'un réseau national, chaque Cap emploi assurant une mission de service public en complément de l'action de Pôle Emploi. L'objectif des Cap emploi est de favoriser l'embauche des personnes handicapées dans les entreprises, privées ou publique, et de veiller à leur maintien en emploi.

Les trois autres que son le Centre de gestion de la fonction publique territoriale de Seine-Maritime (CdG 76) est-lui un centre de gestion est un établissement public à caractère administratif et départemental qui offre aux collectivités qui lui sont affiliées une gestion mutualisée et optimisée de leurs ressources humaines : assistance et conseil en matière de statut, santé et prévention, recrutement, documentation.

Le CNFPT est lui faut-il le rappeler un établissement public national unique, déconcentré et paritaire au service des collectivités territoriales et de leurs agents. Il est chargé de la formation et de la professionnalisation des catégories du personnel de la fonction publique territoriale ainsi que de l’organisation de certains concours et examens professionnels de la fonction publique territoriale. Le CNFPT est au service des collectivités territoriales et de leurs agents.

Enfin, le FIPHFP, Fonds pour l’Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique, créé par la loi du 11 février 2005 et mis en place fin 2006, il a pour objectif de financer les actions de recrutement, de maintien dans l’emploi, de formation et d’accessibilité des personnes en situation de handicap dans les trois fonctions publiques (ministères, villes, conseils départementaux et régionaux, hôpitaux…). Il intervient sur l’ensemble du territoire et pour tous les employeurs publics en proposant des aides ponctuelles sur sa plateforme en ligne, ou par l’intermédiaire de conventions pluriannuelles avec les employeurs et dans le cadre du programme accessibilité. Depuis sa création, le taux d’emploi est passé de 3,74 % en 2006 à 5,49 % en 2017. Mais la baisse de ces revenus rend de plus en plus compliqués les financements des ces actions.

Stéphane LAGOUTIÉRE

Sources : FIPHFP / CdG 76 / CNFPT / Cap Emploi-Sameth

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir