Contenu principal

Message d'alerte

Les universites securise au depend de l emploi des travailleurs handicapes universite toulouse 1Sept jours après son annonce à l’occasion de la conférence des présidents d’université, la polémique sur les déclarations de la ministre de l’Éducation national ne ce cesse de s’amplifier. Ainsi la FNATH, mais aussi l’APF et bien d’autres ont exprimé leurs colères et leurs incompréhensions sur une décision jugeant « inacceptable » pour la FNATH au risque de mettre en danger dans de l’emploi dans la fonction publique.

Presentation du prekap R innovation territorialeLe 28 juin dernier, le Centre hospitalier universitaire (CHU), la commune de La Possession, le Centre hospitalier Gabriel Martin et l’Établissement public de santé mentale de la Réunion ont signé plusieurs contrats d’apprentissage, consolidant un dispositif unique en place depuis mai 2015. Une convention signée en présence du Président du Comité national du FIPHFP, André MONTANÉ et ces directeurs Marc DESJARDINS, Philippe NICOLLE (adjoint). Objectif permettre a des salariés handicapés travaillant en ESAT d’acquérir une expérience en milieu ordinaire de travail tout en préparant un diplôme.

Conference de presse du bilan 2015 du Fiphfp le 24 mai 2016 a ParisLa Fonction publique serait-elle en passe de devenir un modèle ? Selon les résultats dans les trois fonctions publiques, présentés le 24 mai dernier, par son Président André MONTANE, et son directeur Marc DESJARDINS, Directeur de l’Établissement public FIPHFP toute le laisse pensée. Déception tout de même l’éducation nationale reste toujours à la traîne ! Un taux d’emploi de 5.17 % de fonctionnaires souffrant de handicap qui va par conséquent faire baissé les revenus FIPHFP. Une situation obligeant à revoir, pour ses responsables son mode de financement et poursuivre a long terme l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique.

Signature convention avec la ville de Metz et le FIPHFPAvec un taux légèrement supérieur de 6,55 % sur un effectif total de 2 300 fonctionnaires municipaux, la ville de Metz remplit parfaitement les conditions prévues par la loi. Pourtant Dominique GROS, le maire de Metz et Marc DESJARDINS, directeur du FIPHFP (Fonds pour l'insertion des personnes handicapées dans la fonction publique) ont signée le 22 décembre dernier une nouvelle convention préparée Anne-Lise RUVERA, correspondante handicap à la mairie. Objectif améliorer l'environnement du lieu de travail, car l'inclusion n'est pas en effet qu'une question d'emploi, mais aussi de qualité de poste dans lequel le salarié va travailler.

Marc DESJARDINS en 2010 nouveau directeur FIPHFP depuis le 3 novembre 2015Quelques jours (v.article) après l'annonce du départ officiel de son ancien directeur, Jean-Charles WATIEZ, le Président DU Fonds pour l'insertion des personnes handicapées dans la Fonction publique André MONTANE, vient d'annoncé dans un communiqué la prise de fonction de Marc DESJARDINS, âgé de 57 ans, nommés par arrêté ministériel en date du 20 octobre 2015 par le Gouvernement. Un homme qui appartenait la Caisse des Dépôts en 1989.

Signature convention Departement de  Ariege et le FIPHFPHier 29 octobre 2015, le conseil départemental de l'Ariège, présidé par Henri NAYROU (PS), élus le 2 avril 2015, après le retrait de son successeur, a signé avec Jean-Charles WATIEZ Directeur de l'Établissement public FIPHFP, sa première convention. Objectif pour le département favorisé l'insertion socioprofessionnelle, du maintien dans l'emploi et de la formation des personnes en situation de handicap. Une signature en présence également d'André Montané, Président du Comité national FIPHFP et conseiller départemental de l'Ariège, de Thierry RAVOT, Directeur Régional Midi-Pyrénées de la Caisse des Dépôts et consignations.

Jean Charles WATIEZ quitte le FIPHFP apres trois ansAprès sa nomination le 25 octobre 2012 et trois ans de service a la tête de la direction du Fonds pour l'insertion des personnes handicapées dans la Fonction publique (FIPHFP) Jean-Charles WATIEZ quitte ses fonctions. Un bilan relativement au-delà d'un taux de chômage qui bat encore en 2015 des records absolus et dépasse 23 %. Un directeur qui aura travaillé a l'évolution du taux d'embauche passé de la hausse sensible de du taux d'emploi dans l'ensemble de la fonction publique à 4.90 %, avec un mauvais élève l'État et notamment l'éducation nationale exonérer de contribution.