Contenu principal

Message d'alerte

Le siège de Renault à Boulogne Billancourt en janvier 2011 ©BERTRAND GUAY AFP.COMConsidéré comme une des principales entreprises françaises, dont le taux d'embauche serait d'environ de 7,2% celle-ci souhaite analysé son accessibilité à l'intérieur même de ses sites. Pour cela, Renault a invité ses collaborateurs à tester l'accessibilité onze sites aux personnes à mobilité réduite. L'entreprise qui a pour ce projet développé un outil de référencement avec l'association Jaccede, dont le guide collaboratif compte aujourd'hui 26 000 lieux référencés en France et 7 000 à l'international. Seul regrette sa conception réduite de l'accessibilité qui est loin d'être universelle... Un projet qui sera intéressant à condition qu'ils prennent en compte tous les types de handicaps et non uniquement le handicap moteur.

Un état des lieux de l'accessibilité, en simultané sur 11 sites Renault

Par groupes de trois salariés le 3 décembre ceux-ci seront invités à faire travail de référencement. Ils devront alors évaluer l'accessibilité des différents lieux de vie de l'entreprise (salle de réunion, cafétéria, vestiaires, parking)... par le biais d'un parcours spécifique et de fiches d'évaluation. Des informations qui seront dans un premier temps, recueillies et mises en ligne sur le réseau social interne Handi@Renault.

Une action qui serait selon dirigeant de Renault une proposition venue de l'un de nos salariés. Nous avons ensuite codéveloppé un outil de référencement avec l'association Jaccede. C'est une initiative qui s'inscrit dans notre démarche plus globale de responsabilité sociale d'entreprise » explique Claire Martin, Directeur de la responsabilité sociale d'entreprise chez Renault.

L'accès a l'emploi

Renault qui souhaite rappeler sa politique handicap active qui mène depuis 1995, date à laquelle l'entreprise a signé son 1er accord en la matière. Aujourd'hui, un 5e accord, signé à l'unanimité par les organisations syndicales, fixe des objectifs sur plusieurs volets : l'intégration de personnes en situation de handicap sur les sites tertiaires et les métiers d'ingénierie le maintient dans l'emploi, le développement du recours au secteur protégé, la sensibilisation à travers des animations et des formations.

Pour les salariés : la Mission handicap s'appuie sur un réseau de professionnels identifiés sur chacun des sites pour proposer des aménagements de poste, des formations aux managers. Elle mène également des opérations de sensibilisation destinées à faire évoluer les stéréotypes, comme dernièrement la remise d'une BD à tous les salariés ou encore la mise en place d'un réseau collaboratif interne « Handi@Renault ».

Une politique mise en œuvre aussi à l'égard de ses pour lequel depuis plus de 25 ans, Renault Tech conçoit, produit et commercialise des véhicules transformés pour les personnes à mobilité réduite. Leader européen sur cette activité, Renault Tech propose une large gamme, répondant à tous les besoins : Master, Trafic, Kangoo et Dacia Dokker. Renault Tech propose des aides à la conduite sur l'ensemble de la gamme (dont Twizy) ainsi que des aides pour faciliter le transfert des personnes depuis/vers le fauteuil roulant sur certains modèles. Une branche commerciale parfaitement rentable et qui représente un chiffre d'affaires important pour la marque avec plus de 50 M € soit 90 000 véhicules transformés avec un objectif de 100 000 véhicules pour 2013.

Mais aussi pour ces fournisseurs et les partenaires : en sous-traitant une partie des activités comme l'entretien des espaces verts, l'imprimerie ou encore le câblage industriel, Renault qui souhaite ainsi contribuer à développer une économie solidaire favorable au secteur protégé et adapté.

Stéphane LAGOUTIERE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir