Contenu principal

Message d'alerte

Le minibus après l'accident au passage a niveau situé sur la RN 20 entre L'Hospitalet et Pont-Cerda. Le TER a heurté l'arrière du minibus à 60 km/h Selon les premiers éléments de l'enquête actuellement en cours, un minibus, s'est retrouvé immobilisé vers 20 heures sur le passage à niveau alors que le TER, se dirigeant vers Foix et Toulouse, débouchait d'une courbe, un endroit qui oblige le train roulant a basse vitesse, la gare de l'Hospitalet étant juste a quelques dizaines de mètres du passe a niveau. Un minibus qui ramenait d'Andorre une 15 handicapés mentaux, âgés de 20 à 50 ans.

Les blessés au nombre de cinq pour lequel selon les premières informations ne sembleraient n'avoir été hospitalisés que pour des hématomes, des coupures et des traumatismes crâniens, mais aucun pronostic vital n'est engagé. Des blessées reparties entre la clinique espagnole de Puigcerda et l'Hôpital du Val d'Ariège pour les deux autres.

Des passagers qui eux étaient des adhérents de l'association Top Vacances, basée à Tours. Ils revenaient d'un voyage organisé en Andorre et devaient justement prendre le train à la gare de l'Hospitalet. Les rescapés après avoir été accueilli dans la salle des fêtes du village, ont été hébergés pour la nuit dans un hôtel et un gîte du village situé juste a coté de la gare de cette petite commune de quelques dizaines d'habitants.

Un chauffeur qui devrait être entendu pour déterminer les causes exactes de l'accident dont les conséquences auraient pu être plus tragiques. Pour le responsable de la brigade d'Ax-les-Thermes, le major Gérard GALY, celui-ci envisage une erreur de conduite. "Les secours ont constaté que la demi-barrière du côté de la voie du bus était abaissée derrière lui: a-t-il glissé sur le passage sans pouvoir se dégager avant qu'elle ne s'abaisse ou a-t-il tenté de contourner la barrière déjà baissée", s'interroge-t-il.

De son côté une porte-parole de Réseau ferré de France (RFF) a-t-elle indiqué, « Nous n'avons jamais eu aucune information sur un dysfonctionnement de ce passage à La gare de l'hospitalet situé en ariege et le passage a niveau. Les ouvriers en plein travaux de réparationniveau, qui est tout à fait standard, avec feu rouge, alarme sonore et demi-barrières automatiques ».

"Le chauffeur va être entendu pour déterminer les circonstances précises de l'accident", a déclaré mercredi le responsable de la brigade d'Ax-les-Thermes, le major Gérard GALY, qui envisage une erreur de conduite. "Les secours ont constaté que la demi-barrière du côté de la voie du bus était abaissée derrière lui: a-t-il glissé sur le passage sans pouvoir se dégager avant qu'elle ne s'abaisse ou a-t-il tenté de contourner la barrière déjà baissée", s'interroge-t-il. "Nous n'avons eu aucune information sur un dysfonctionnement de ce passage à niveau, qui est tout à fait standard, avec feu rouge, alarme sonore et demi-barrières automatiques", a indiqué de son côté une porte-parole de Réseau ferré de France (RFF).

Un accident qui aura perturbé la circulation des trains pendant quelques heures, les voies ayant été dégagées vers 23 heures, mais la neige rendait toujours les conditions de circulation difficiles malgré le passage des chasses neige. la circulation ferroviaire a repris mercredi matin, selon la direction régionale de la SNCF de Midi-Pyrénées.

Stéphane LAGOUTIÉRE

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir