Contenu principal

Message d'alerte

Facade du Centre communal d'action sociale de Bordeaux (Illustration)Alain Jupée, Maire de Bordeaux, accompagné de Joël SOLARI, conseiller municipal délégué aux politiques en faveur des personnes handicapées et Jean-Charles PALAU, adjoint au maire en charge des ressources humaines a signé hier avec et Xavier Roland BILLECART, directeur inter-régional de la Caisse des dépôts. Une convention pluriannuelle en faveur de l'emploi des personnes handicapées élargit aux agents du Centre communal d'action social (CCAS) afin de créer de nouvelles synergies selon la Mairie.

La Ville de Bordeaux compte aujourd'hui 263 bénéficiaires de l'obligation d'emploi (BOE), soit 6,18% de son personnel. Bordeaux confirme ainsi une politique sociale, engagée depuis décembre 2008, où une première convention avait été signé en faveur de l'inclusion et du maintien de l'emploi des salariés handicapés.

Cette convention pour le CCAS, établie pour trois ans, permettra à la ville de Bordeaux et à son centre communal d'action sociale (CCAS) de poursuivre leur action en faveur de l'emploi de personnes handicapées dans leurs équipes, grâce à un financement global de 1 105 € apporté par le FIPHFP. Soit au final l'embauche de 26 agents dans les trois avenirs.

À noter que le financement apporté par le FIPHFP aux collectivités de la région aquitaine en 2012 correspond lui a montant de 12,3 M€ pour un nombre de 17 conventions signées. Enfin la moyenne ce qui en fait un relativement bon élève par rapport a la moyenne nationale de département de la Gironde : 5,76% et de la Gironde : 5,37 % pour la région Aquitaine.

Un accord qui devrait permettre à la ville de Bordeaux et au CCAS, s'engager sur quatre points la sensibilisation et la formation à l'encadrement et des équipes. Favoriser le recrutement direct et indirect des demandeurs d'emploi bénéficiaires de l'obligation d'emploi. Mener à bien des actions d'adaptation des postes, de maintien dans l'emploi et de reclassement. Enfin accompagner dans l'emploi des agents tout au long de leur carrière.


Stéphane LAGOUTIERE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir