Contenu principal

Message d'alerte

affiche partielle de la campagne dite non au lobbie lancé par l'APFÀ peine élus, le nouveau président de l'Association des Paralysées de France a réuni ses troupes, poussant un cri « de guerre » contre ce que véritablement toutes les associations dénoncent depuis plusieurs mois les pressions permanentes faites sur la loi du 11 février 2005 et son délai du 1er janvier 2015 par quelques lobbies ici ou là. Une raison pour lequel l'APF a décidé d'initier une nouvelle campagne « N'écoutez pas les lobbies ! » vient tordre le cou aux idées fausses véhiculées par les détracteurs de l'accessibilité pour montrer que rendre accessible, c'est tout à fait possible !

Après 38 ans d'attente, et deux lois sur l'accessibilité depuis 1975, les lobbies « antiaccessibilité » tentent encore d'imposer une pensée unique sur le coût des travaux, l'incohérence des normes et parfois l'inutilité de rendre accessible. Pire, selon certains d'entre eux, rendre accessible serait une démarche « intégriste ». Ces arguments sont utilisés pour justifier leur attentisme et/ou leur volonté de déroger à la règle en la matière !

Et les pouvoirs publics et les administrations centrales semblent être réceptifs à ces messages, voire les reprennent à leur compte. Pourtant, de nombreux commerçants, médecins, architectes et maires... ont rendu leur établissement accessible, avant l'échéance de 2015, et en ont récolté de nombreux bénéfices ! Il est temps de dire NON à la pensée unique et OUI à l'accessibilité : n'écoutez pas les lobbies !

On m'a dit que ce n'était pas possible...

À moins de deux ans de l'échéance de la loi handicap de février 2005, la publication de plusieurs rapports : le rapport Campion dont la mesure principale est un report déguisé de cette échéance, ou encore le rapport sur la simplification des normes qui vise l'accessibilité et ses normes jugées « excessives » remettent en cause le principe d'accès à tout pour tous ! L'argument massue « de toute façon, c'est impossible », renforcé par le contexte de grave crise économique, est aujourd'hui utilisé par les détracteurs de l'accessibilité pour justifier leur immobilisme et les reculs. Alors que 91 % de la population considère que l'accessibilité est un enjeu de société qui concerne tout le monde et sur lequel il faut investir, il temps d'en finir avec les discours dissuasifs et d'entendre les témoignages de ceux qui ont rendu un lieu accessible et qui en sont fiers !

Mais si l'accessibilité, c'est possible...

Ainsi, le site necoutezpasleslobbies présente des témoignages, recueillis partout en France de professionnels de tous secteurs et d'élus, qui expliquent, comment ils ont réussi à rendre accessible leur commerce, leur hôtel, leur cabinet médical, un bâtiment de leur commune... malgré les discours dissuasifs des organisations nationales auxquelles ils appartiennent. L'accessibilité c'est possible et ce sont eux qui le disent !

Le site Internet permet également de signer une pétition pour dire OUI à l'accessibilité et de découvrir les propos les plus honteux des lobbies concernant l'accessibilité. Cette campagne, lancée le 22 avril, sera diffusée principalement sur le Web grâce à cinq vidéos mettant en scène des professionnels ayant rendu un lieu accessible.

Stéphane LAGOUTIÉRE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir