Contenu principal

Message d'alerte

SGC Audite accessibilite pour les EPRÀ quelques jours de la date anniversaire des dix ans de la loi du 11 février 2005, de nombreux lieux restent encore inaccessibles pour les personnes handicapées. C'est pour cette raison que SGS, le leader mondial de l'inspection, de l'analyse, de contrôle et de la certification, réalise des audits de conformité d'accessibilité pour les établissements recevant du public afin que ces derniers soient en conformité avec la loi de 2005.

Si ce n'est pas le cas, les propriétaires ou gestionnaires ont jusqu'au 27 septembre 2015 pour déposer une demande d'agenda d'accessibilité programmée. Ils auront alors trois ans pour réaliser les travaux et rendre leurs établissements accessibles à tous. Espérons que ces propriétaires ou gstionaires joueront réellement le jeu.

On arrête de rire et on se met enfin au travail. Alors que la date anniversaire des dix ans de la loi du 11 février 2005 arrive à grand pas, de nombreux établissements recevant du public ne sont pas accessibles pour les personnes handicapées. Lorsque vous demandez si quelque chose sera fait pour y remédier, les propriétaires ou gestionnaires vous répondent : non car la loi a été repoussée et on a alors le temps de le faire. Effectivement, ils ont jusqu'au 27 septembre 2015 pour déposer un agenda d'accessibilité programmée et ont trois ans pour réaliser les travaux de mise en accessibilité. C'est pour cette raison que SGS réalise des audits afin que les Établissements accueillant du public soient en conformité avec la loi du 11 février 2005.

« Notre rôle est de réaliser un état des lieux précis permettant ensuite aux professionnels d'entreprendre les travaux requis pour prétendre à la conformité́ de son établissement. Il doit remplir tous les critères ! Et si l'un d'eux manque à l'appel, ils peuvent faire une demande de dérogation en Mairie, via un CERFA sous réserve de justifications et/ou déposer un agenda d'accessibilité́ programmée en détaillant précisément les travaux qu'ils s'engagent à réaliser et leur montant », a expliqué, le Directeur Conseil chez SGS Thomas VIOTTI, dans un communiqué.

Plus de 1200 audits de conformité réalisés en l'espace de six mois.

En 2014, le leader mondial de l'inspection, du contrôle, de l'analyse et de la certification a signé un contrat avec la Confédération nationale des syndicats dentaires afin de réaliser l'audit de conformité de leurs cabinets. L'expert deSGS peut ainsi voir si ledit cabinet est en conformité avec la loi selon plusieurs critères tels que la largeur des cheminements extérieurs et intéreiurs, la largeur des portes, l'inclinaison des pentes, la hauteur et la profondeur des marches, la visibilité d'un accueil et les dispositifs de commandes d'accès (interphone, bouton d'éclairage...), la présence ou non d'un ascenseur accessible ou encore la présence ou non de sanitaires accessibles.

Au terme de cet audit, si le gestionnaire ou le propriétaire n'est pas en conformité avec la loi, ce dernier peut déposer une demande d'agenda d'accessibilité programmée. En l'espace de six mois, SGS a réalisé plus de 1200 audits de conformité dans plus de 1000 cabinets dentaires. Cela prouve l'implication des chirurgiens-dentistes à rendre leurs cabinets accessibles à tous mais parfois ils se heurtent aux décisions de leurs propriétaires qui ne veulent pas réaliser ces travaux. Ce serait bien qu'un jour qu'on sévisse un peu au lieu d'être gentil avec eux en leur laissant du temps pour se mettre aux rmes.

La Rédaction 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir