Contenu principal

Message d'alerte

TER Region PicardieAssemblée consultative placée auprès du Conseil régional de Picardie, qui deviendra prochainement le NORD PAS CALAIS-PICARDIE, le CESER chargé de mener des études régionales en réponse aux demandes du Président Conseil régional. Ce dernier a sa demande vient de rendre un avis favorable sur le Schéma directeur d'accessibilité programmée prévus a l'horizon 2024 issu de la mise en oeuvre de la loi du 26 septembre 2015.

Le CESER qui a salué dans son rapport dans son avis la « longévité du partenariat exemplaire et fécond » engagé entre le Conseil régional de Picardie, les associations d'handicapés et les Autorités Organisatrices des Transports urbaines et départementales ». Précisant que L'accessibilité devait être moteur pour renforcer l'attractivité du TER et élargir sa clientèle, en tenant compte par exemple du vieillissement de la population.

Un schéma qui devrait renforcer l'égalité des droits et des chances des personnes handicapées ou à mobilité réduite en Picardie région ou les secteurs ruraux son fort nombreux. A cette fin, le CESER de Picardie espère que le planning des aménagements sera tenu à l'échéance de 2024.

Si la tendance actuelle est à la déshumanisation des lieux publics, la présence humaine est, pour le CESER, irremplaçable dans les gares. Une mise en place rapide de la formation des personnels en gare s'impose afin d'assurer au plus tôt leur présence auprès des usagers à mobilité réduite et pour un usage optimal des aménagements. En matière d'aide à la personne, la mobilité doit devenir un enjeu majeur et être susceptible de créer des emplois.

Un sentiment rappelé par le groupe Écologiste, rappelant au président en février 2015, la crainte de nombreux usagers inquiets face de la baisse du niveau de service offert dans les gares avec la disparition progressive des fiches horaires, et d'un resserrement des heures d'ouverture des guichets voire des risques de fermeture pour certains d'entre eux. Alors même la convention d'exploitation du TER Picardie 2013-2018, qui engage financièrement la Région à hauteur de 1,141 Md€, et prévoit de « placer l'usager au cœur des priorités, en améliorant la qualité de service ».

La Rédaction

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir