Contenu principal

Message d'alerte

Carte du projet de Grand Paris ExpressUn métro accessible quel rêve ! il reste pourtant aujourd'hui encore plusieurs décennies après sa construction, a l'exception de quelques stations totalement et immuablement inaccessible...On ou annonce aujourd'hui que quelque chose va bientôt être réinventé comme sur les nouvelles portions. Normal, en somme ! Puisque la loi le prévoit désormais, reste que la Société du Grand Paris a voulu semble-t-il faire preuve d'innovation en signant le 13 janvier 2016, un protocole avec neuf associations représentatives des grandes familles de handicap1).

Objectif, institue des temps d'échanges réguliers afin de co-construire la politique d'accessibilité, mais, au-delà, de définir une vraie « qualité d'usage ».

« Le métro le plus accessible du monde.»

Nul doute que la candidature de Paris en 2015, aura sûrement invité plus d'un a comprendre l'importance essentielle d'un tel projet, mais aussi sa nécessité. Le projet du Grand Paris vise à transformer l'agglomération parisienne en « une grande métropole du XXIe siècle ». Il répond à l'ambition de réduire les inégalités territoriales, de construire une ville durable et d'améliorer le cadre de vie des habitants.

Comme l'explique le Philippe YVIN, président du directoire de la Société du Grand Paris, pour lequel « L'accessibilité des futures gares est au cœur des préoccupations de la Société du Grand Paris. Le Grand Paris Express est un réseau de transport public qui doit bénéficier à tous et n'exclure personne. La signature de ce protocole avec les associations vient confirmer notre volonté de faire du métro du Grand Paris le métro le plus accessible du monde. Leur retour d'expérience est essentiel pour planifier et anticiper la politique d'accessibilité dès la phase de conception des futures gares et équipements du métro. »

Avec les neuf associations signataires du protocole, il faut également ajouter la Délégation ministérielle à l'accessibilité (DMA), la Direction régionale et interdépartementale de l'équipement et de l'aménagement d'ile de France (DRIEA), la Préfecture de police de Paris (Service des architectes de sécurité), le Syndicat des transports d'ile de France (STIF).

2016 : Un temps d'écoute et d'échange...

La Société du Grand Paris qui précise que l'année 2016 sera consacrée à des échanges sur les aménagements et les équipements des gares du futur réseau du métro du Grand Paris à l'image des ateliers menés en 2015 notamment sur l'organisation des parcours en gare, les grands principes de l'information des voyageurs ou encore l'accessibilité aux abords des gares.

Elle précise notamment que le « principe d'un « chemin tactile » a fait l'objet d'un travail très concret sur de premières orientations en termes de matériaux et de conception de parcours. La conception des parcours en gare, associée aux aménagements et équipements qui seront développés, se définira à travers un « parcours de bienveillance » bénéfique à tous, et consolidera le principe de conception universelle du métro ».

Un protocole qui selon l'entreprise va permettre de « planifier et d'anticiper la politique d'accessibilité dès la phase de conception des futures gares et équipements du métro ». Ce qui a terme devrait pouvoir au parisien en situation de handicap ou a ses touristes de bénéficié d'un réseau qui pourra répondre a la réglementation en vigueur et offrir une qualité d'usage optimale.

Stéphane LAGOUTIÉRE

Les associations signataires  : l'Association française contre la myopathie (AFM), l'Association des paralysés de France (APF), l'Association des personnes de petites tailles (APPT), la Confédération française pour la promotion sociale des aveugles et des amblyopes (CFPSAA), la Coordination régionale des retraités et personnes âgées (CORERPA), l'Association de défense de tous les accidentés de la vie, des malades, invalides et handicapés (FNATH), l'Union nationale de familles et amis de personnes malades et / ou handicapées psychiques (UNAFAM), l'Union nationale des associations de parents et amis de personnes handicapées mentales (UNAPEI), l'Union nationale pour l'insertion sociale du déficient auditif (UNISDA),

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir