Contenu principal

Message d'alerte

Des voyageurs a la station de metro de Paris Ligne 10 Cluny La SorbonneNon il s'agit pas d'une révolution, surtout pour une première ! Mais bon vous direz que la situation s'améliore avec d'autres décisions qui sont prises ainsi un peu chaque jour. Car oui la ligne 10 sera ainsi la première du réseau parisien à afficher le pictogramme S3A. Deux visages entremêlés, bleu et blanc, symboles « d'accueil, d'accompagnement et d'accessibilité ». Reste que le chantier ne fait que commencé et que le temps risque d'être long avant une accessibilité sur l'ensemble du réseau.

Une ligne a l'accueil adapté certifié...

Un symbole que l'Union régionale des associations de parents, de personnes handicapées mentales et de leurs amis (l'Urapei) d'Île-de-France a remis aux employés de la RATP, exprimant la capacité du personnel des stations de la ligne à prendre en charge de manière personnalisée les personnes ayant un handicap mental et, par extension, toute personne ayant des difficultés de compréhension ou d'orientation. La convention a pris effet le 11 décembre 2015, pour une durée de trois ans.

Une formation d'accueil qui a été construite et initiée en 2013 auprès d'agents formateurs relais, qui ont bénéficié de modules spécifiques dispensés par l'association « Les Papillons Blancs ». Ces agents ont ensuite pu décliner cette formation auprès de l'ensemble des équipes de la Ligne 10.

L'apposition de ce logo type sur les comptoirs d'information, dans les espaces voyageurs, mais aussi sur des équipements ou des documents, permettra aux personnes concernées de se repérer facilement et de recevoir une prise en charge adaptée. Une façon utile de les guider dans leur voyage et de les rassurer dans un métro parisien qui reste toujours pour encore difficile d'accès pour des touristes, des voyageurs handicapés et de nombreux pièges...

Une deuxième ligne en 2016 : La 14

En 2016, la ligne 14 du métro mettra également en œuvre cette démarche, qui s'inscrit pleinement dans la volonté de la RATP d'offrir à ses voyageurs un service toujours plus proche de leurs préoccupations et adapté à leur demande. Une demande qui malgré les promesses aura mis beaucoup temps pour être en œuvre et qui pour certain type de handicap moteur, certaines stations ne sont toujours pas totalement accessible et ne le seront jamais pour certaine d'entre elles à cause de leur caractère historique...

La RATP qui affirme pourtant conformément aux dispositions de la loi du 11 février 2005, et en application du Schéma directeur d'Accessibilité d'Ile-de-France, s'être « engagée depuis plusieurs années dans un processus de mise en accessibilité de ses réseaux et services à toutes les personnes handicapées, quel que soit leur handicap ».

Stéphane LAGOUTIERE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir