Contenu principal

Message d'alerte

M. Vincent Michel, Président de la FAF, salue l'annonce du candidat Hollande relative au projet de création d'une « agence de l'accessibilité des bâtiments ». La FAF rappelle sa volonté de travailler aux côtés des pouvoirs publics et en collaboration avec les grandes associations du handicap sur un tel projet. Présente dans nombre de Un non voyant dans une gareUn non voyant dans une gare (archives 2009) régions et engagée quotidiennement aux côtés des élus locaux, la F.A.F. s'engage aussi à rendre la France plus accessible ! Dans un contexte où les professionnels du secteur de la construction éprouvent des difficultés à se saisir de la réglementation, la F.A.F. se mobilise pour faciliter et accélérer la mise en accessibilité de nos villes conformément avec les objectifs fixés par la loi de 2005.

Enfin, la FAF rappelle aux élus que les personnes déficientes visuelles sont des citoyens à part entière, que l'accessibilité est universelle et concerne tous les handicaps. L'orientation actuelle de la politique du handicap interroge la FAF. Aujourd'hui, tous les moyens ne sont pas mobilisés pour assurer une intégration pleine et entière des personnes aveugles et malvoyantes à la vie de la cité, à l'éducation, à la formation, à l'emploi, aux transports, à la voirie et au cadre bâti.

L'échéance du 1er janvier 2015 d'obligation de mise en accessibilité des bâtiments existants, des transports et de la voirie est gravement compromise au regard de l'orientation actuelle de la politique du handicap, de son manque de volonté et de moyens financiers.

La FAF qui rappelle qu'elle condamne toujours aussi fermement le projet de Loi Paul Blanc et son article 14 bis, qui prévoit la possibilité de dérogations à l'accessibilité du cadre bâti neuf. De telles mesures permettront de fait la construction de bâtiments neufs qui resteront inaccessibles aux personnes handicapées.

M .Vincent MICHEL qui déplore aussi que « la conférence nationale du handicap du 8 juin 2011 n'a été que déception, tout comme le fut celle de 2008. Elles n'ont répondu à aucune de nos attentes. Je rappelle aussi notre déception du plan handicap visuel qui est une coquille vide » comme il l'avait déclarait sur notre émission de radio Handi-Presse le 14 février dernier.  la FAF qui demande enfin que notre pays applique de façon effective la convention de l'ONU relative aux droits des personnes handicapées, qui prévoit la « conception universelle » ; convention que a signée et ratifiée la France !

La Rédaction

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir