Contenu principal

Message d'alerte

Une personnes handicapé dans un fauteuil a droite qui rencontre marianne avec un canne blanche et qui lui je commence a vous et l'homme qui lui répond moi aussi il y a de l'espoir !Les 22 et 23 janvier 2010 prochain aura lieu et soutient de la ville de Grenoble pour sa 2e édition « Les Journées européennes de l'accessibilité » à Grenoble École de management en présence de Mme Nadine Morano plusieurs personnalités civiles, associatives et politiques. Rendez-vous organisé par Accès Universel. Une prise d'écoute nécessaire dans un domaine ou de nombreux élus entre 55 à 70 % environ n'aura pas rempli leurs obligations avant le 1er janvier 2015. Colloque qui sera soit très intéressant, mais qui risque une fois de plus à se borner qu'a de simple discussion ou promesse et ce à l'aube du cinquième anniversaire du vote de la loi sur l'égalité des chances du 14 février 2005.

Alors que l'administration française chiffre appuyé par les études de l'INSEE un total d'environ 6 760 000 à 6 960 000. Des chiffres bien en dessous de la réalité en fonction de la prise en compte plusieurs éléments. La prise en compte ou non des + de 65 ou non et de ceux ayant une invalidité inférieure à 50 % très souvent écarté des statistiques. En 2004 les chiffres avoisinés les 9 900 000 en prenant ces paramètres supplémentaires. Un taux qui en Europe touche, en 2009, plus d'un citoyen sur dix pour une population totale de plus de 491 millions de citoyens.

Malgré la ratification par le Parlement de la convention internationale des personnes handicapées et de son protocole facultatif le 3 janvier dernier, les décisions prises ces dernières semaines pourraient faire croire que le gouvernement désire faire de sa politique du handicap sans consultation aucune des associations. Le gouvernement aura tenté à plusieurs reprises durant l'année 2009 d'étendre les possibilités de dérogations, y compris pour le cadre bâti neuf, malgré l'annulation le 21 juillet par le Conseil d'État d'un décret de mai 2006 visant à accorder toute une série de dérogations remettant en cause le principe d'accessibilité. Le gouvernement tentera de modifier directement la loi handicap du 11 février 2005, par le biais de la loi de finances rectificative pour 2009, en instaurant des dérogations pour les constructions de bâtiments neufs. Décision annulée par le Conseil Constitutionnel le 30 décembre 2009.

Ce colloque aura selon ses organisateurs le souhaite de mettre en avant ce que sont nos espaces de vie l'accès aux services et aux activités se pensent et se construisent aujourd'hui pour être efficaces demain pour les personnes en situation de handicap. Des journées organisé, en 2008, selon le Président accès universel Louis Dreyfus dans « Sensibiliser l'opinion publique, les pouvoirs publics, les responsables de projet et les industriels aux enjeux de l'accessibilité universelle, transformer l'image de l'accessibilité et en faire l'affaire de tous, et enfin, faire de l'accessibilité un axe de progrès à court terme pour la cité, les entreprises et les citoyens ».

Cette 2e édition, qui se tiendra à Grenoble École de management, sera dédiée aux débats et à la discussion sur les sujets qui touchent l'accessibilité pour les personnes handicapées, soit dans la vie quotidienne, soit dans un espace public. « Nous nous focaliserons non seulement sur le terme de l'accessibilité, mais bien plus au-delà , notre objectif se manifeste dans une fusion des problématiques vers une voie de solutions ». Conclu Louis Dreyfus

Parmi les intervenants : des représentants de la politique régionale française, des experts du Canada et du Japon, des représentants de la Commission européenne, des représentants des pays européens, des maires de France, des médecins spécialistes, des architectes, des professeurs, des cinéastes... Des ateliers seront organisés autour de tables rondes sur les sujets : handicap mental, architecture adaptée, situation du marché du travail, transport accessible, enjeux de l'industrie culturelle, loisir des personnes handicapées, villes et communautés en libre accès, le travail des associations.

A noté lors de l'ouverture officielle le 22 janvier la présence aussi de Michel DESTOT, Maire de Grenoble, Président de grandes Villes en France, Bernard Soulage, 1er Vice-Président du Conseil Régional délégué aux Transports Rhône-Alpes, Didier MIGAUD, Président de la METRO, Président de la Commission des Finances de l'Assemblée nationale, Gisèle PEREZ, Vice-Présidente du Conseil général d'Isère chargée des personnes âgées et des personnes handicapées, Francisco VAÑO, Député municipal de Tolède (Espagne), Laurence de RICHEMONT, Représentante de la Commission européenne, de Thierry GRANGE, Directeur de Grenoble École de Management ou encore de Stéphane GEMMANI , Conseiller municipal délégué de la ville de Grenoble à l'accessibilité que nous avions interview en décembre 2009 lors de la semaine de l'accessibilité à Grenoble.

Stéphane LAGOUTIÉRE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir