Contenu principal

Message d'alerte

Une personne en situation de handicap moteur en passe de mettre un bulletin dans l'urne au élection cantonale de 2009Depuis le début de la campagne électorale, la FNATH se mobilise pour une participation pleine et entière des personnes handicapées à cette étape importante de la vie citoyenne. A une semaine du premier tour de l'élection présidentielle, la FNATH rappelle les dispositions légales en ce qui concerne l'accessibilité des bureaux de vote et met en place une adresse mail pour que les personnes handicapées confrontées à des difficultés puissent l'interpeller. Un sujet d'actualité car au-delà de ces élections présidentielle s'ajoute les élections législative quelques semaines plus tard.

Pour participer à la vie de la Cité et exprimer leur choix politique de manière éclairée, les personnes handicapées ont tenté de lire les programmes des candidats en cliquant sur des sites internet peu accessibles. Elles vont pouvoir voter la semaine prochaine, à condition que les bureaux de vote soient accessibles. Un sujet d'autan plus d'actualité que a a ces élection s'ajouterons quelques semaines plus tard les élections législatives.

L'accessibilité des bureaux de vote

2012.04.17.guide-des-elections-sans-entraves-pour-des-citoyens-handicapes-fnath-cidemLes lieux de vote doivent être accessibles : il ne s'agit pas uniquement de prévoir l'accessibilité à l'intérieur de la salle, mais aussi son environnement (transports à proximité, chaîne de déplacement, places de stationnement...). Tous les types de handicap sont concernés : rampe, signalisation adaptée, contraste visuel et tactile, éclairage suffisant, lisibilité des bulletins de vote, étiquettes braille... Au moins un isoloir et les urnes doivent être accessibles aux personnes en fauteuil roulant.

Les droits des personnes handicapées

Le vote est un acte personnel et l'électeur doit voter seul. Toutefois, les personnes handicapées peuvent se faire assister physiquement. Elles peuvent être accompagnées par un électeur de leur choix, qui n'est pas obligatoirement du même bureau de vote, ni de la même commune, qui peut rentrer dans l'isoloir et introduire l'enveloppe dans l'urne. Si la personne handicapée ne peut signer elle-même la liste d'émargement, l'électeur qui l'accompagne peut signer à sa place avec la mention manuscrite : « L'électeur ne peut signer lui-même ».

Une brochure et un email

En partenariat avec l'association Civisme et Démocratie (CIDEM) et de l'association des Maires de France, avec le soutien financier de la Fondation de France, la FNATH a diffusé à près de 15000 exemplaires une brochure intitulée « Des élections sans entraves pour les personnes handicapées », et sur les site de la fnath et cidem Une version électronique de cette brochure a également été diffusée par mail à l'ensemble des mairies de France (y compris dans les DOM-TOM). Les citoyens handicapés confrontés à des difficultés d'accès aux bureaux de vote peuvent écrire à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

La Rédaction

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir