Contenu principal

Message d'alerte

haut de l'affiche de la deuxième édition de la nuit de l’accessibilité a ParisVéronique DUBARRY, adjointe en charge des personnes en situation de handicap lancera vendredi 8 juin la deuxième édition de la Nuit de l'accessibilité après une première édition réussite en 2011. Soirée d'action solidaire et festive, la Nuit de l'accessibilité met en lumière la question de l'accès à la vie nocturne pour tous. À cette occasion, les participants pourront profiter gratuitement d'un concert de « The Guests Only », suivi d'un invité surprise. Rendez-vous le 8 juin 2012 à la Gaîté lyrique !

Par équipe, les participants iront recenser les lieux de sorties accessibles et sensibiliseront les établissements de la vie nocturne parisienne. Grâce à cette initiative, de nouvelles bonnes adresses enrichiront le guide jaccede.com et l'application smartphone qui recense aujourd'hui 10% des bars et restaurants parisiens accessibles.

L'accès à la vie nocturne pour tous, un enjeu majeur.

À chaque lieu de sortie son ambiance, à chaque personne son quartier de prédilection... Pourtant, la nuit est loin d'être encore accessible à tous. En effet, la nuit est encore loin d'être accessible à tous. Rejoindre ses amis dans un bar, prévoir un dîner au restaurant, sortir en boîte, aller manger un morceau sur le pouce... Quand chacun pense « à quelle heure ? », « on choisira un bar sur place ! », une personne à mobilité réduite se demande « ce lieu est-il accessible pour moi ? ». En 2011, 300 participants ont recensé près de 400 lieux accessibles et sensibilisé plus de 1 000 acteurs de la vie nocturne parisienne. En 2012, le pari est pris de rendre la nuit accessible à toujours plus de monde.

Beaucoup reste a faire

Certe Paris, ne peut être comparé à Caen ou Grenoble qui arrive 2e et 3e position sur le baromètre de l'accessibilité de l'APF, voire Nantes ville de l'actuel premier ministre, situé en 1ere position. Une accessibilité toute relative, car y compris dans ses villes l'accessibilité a souvent laissé les déficiences auditives, mentales ou visuelles de coté comme l'indiqué le président de la fédération des aveugles de France. Néanmoins Paris s'améliore et si beaucoup faire et que la date fatidique de 2015 risques de ne pas être respecté l'essentiel est que la poursuite d'une politique d'inclusion se fasse chaque jour au sein de la commune de Paris. La difficulté réelle qui reste à jour demeure certainement la coordination entre les services, ceux chargés d'effectuer les changements sur le terrain et les citoyens mais aussi une meilleure concertation avec les associations dont certaines affirme qu'elle n'est pas toujours présente !

Inscriptions et plus d'informations : association Jaccede.com. Des transports adaptés gratuits seront à disposition des personnes à mobilité réduite

Stéphane LAGOUTIÉRE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir