Contenu principal

Message d'alerte

Remise de prix a l institut des jeunes aveugle de toulouse par la fondation Harmonie MutuelleLors d’une cérémonie le 12 avril dernier à Toulouse, la Fondation Harmonie Solidarités a remis un chèque de 2 385 € à l’Institut des Jeunes Aveugles de Toulouse pour la conception et la réalisation d’un film qui présente le Centre de Rééducation professionnelle intitulé « Hors les Murs ». Un projet dont l’objectif et de permettre ainsi d’ouvrir le champ des possibles aux personnes déficientes visuelles en termes d’accès à la formation et à l’emploi. Des formations professionnelles destinées aux déficientes visuelles qui demeurent tant dans le nombre que dans la diversité très limitées et bien souvent contraintes d’abandonner leur projet professionnel initial du fait de l’incompatibilité des postes de travail avec leur handicap.

Un Support de communication adapté aux déficientes visuelles...
Le projet « CRP – Hors les Murs » est né lui du constat que les formations professionnelles proposées aux personnes déficientes visuelles ne sont dispensées que dans les centres spécialisés de rééducation professionnelle, et qu’elles se limitent à l’exercice de quelques professions. Par conséquent, les personnes déficientes visuelles sont fréquemment contraintes d’abandonner leur projet professionnel du fait de l’incompatibilité des postes de travail avec leur handicap.

La Fondation Harmonie Solidarités a donc remis un prix de 2 385 € à l’Institut des Jeunes Aveugles, afin de le soutenir et l’accompagner dans ses projets de développement d’outils. Rappelons que l’emploi est un des facteurs clés de l’autonomie, de l’intégration et donc de l’épanouissement personnel dans une période ou le taux de chômage des personnes en situation de handicap a connut une progression de 65 % entre 2012 et 2017 et atteint aujourd’hui 23 %. Des déficients visuels qui sont le plus atteints par le chômage après les déficients intellectuel et auditif.

Or, la loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances pose l’obligation d’accueillir dans les centres de formation des personnes en situation de handicap en adaptant les supports et les rythmes de formation.

Un film qui aura pour finalité de faire connaître ce dispositif et permettre aux personnes déficientes visuelles d’accéder à toutes les formations professionnelles existant dans les centres de formation faciliter le choix d’une orientation professionnelle et favoriser l’accès à l’emploi, mais aussi permettre une meilleure insertion sociale et une intégration dans l’environnement local. Enfin de mieux faire connaître le projet auprès des acteurs concernés (centres de formations, institutions publiques, centres médico-sociaux et usagers eux-mêmes) afin d’assurer la meilleure orientation possible des adultes déficients visuels en demande d’orientation, de formation et de recherche d’emploi.

Un projet novateur...
Le caractère innovant de ce projet pour les responsables de l’IJA de Toulouse est de « permettre à une personne déficiente visuelle d’accéder à la formation professionnelle de son choix, en milieu ordinaire tout en bénéficiant d’un suivi pédagogique et d’un accompagnement médico psychosocial adapté ».

Une équipe composée de professionnels qui vont ainsi accompagner l’individu tout au long de son parcours, et notamment dans l’évaluation du projet professionnel, le bilan préparatoire, l’apprentissage des techniques de compensation du handicap, l’orientation professionnelle, choix de l’organisme de formation, soutien pédagogique personnalisé en centre de formation et accompagnement vers l’emploi. Toute une série d’aide qui va ainsi faciliter l’inclusion des travailleurs déficients visuels dans son inclusion professionnelle et acquérir par celle-ci une autonomie sociale et économique.

Stéphane LAGOUTIÉRE

Source : IJA / Fondation Harmonie mutuelle

l

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir