Contenu principal

Message d'alerte

Concours acteur public initiative 2014Notre confrère, leader de ce secteur d’information qu’est celui des collectivités territoriales et de l’État vient de rendre public 36 initiatives nominées observées dans les trois fonctions publiques que sont l’État, Territorial et Hospitalier. Des internautes qui sont invités à venir voté jusqu’au 29 novembre prochain, avant la remise prix qui auront le 4 décembre prochain à l’Assemblée nationale en présence et le haut patronage de Claude BARTOLONE, président de l’Assemblée nationale. Parmi cette sélection, France Handicap a décidé de soutenir des initiatives.

Des agents de l’État soutenu par le FIPHFP

Comme celle dans la catégorie État, qui concerne un sujet important dans l’initiative N° 3 intitulée : Un combat de longue haleine en faveur des agents souffrant de handicap.. Ainsi le fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP) est devenu une institution incontournable en matière de handicap. Ses dépenses d’intervention auprès des administrations publiques ont grimpé à 160,8 M€ en 2013 (+ 27 % par rapport à 2012), dépassant pour la première fois le montant des contributions des employeurs publics. Le taux d’emploi légal dans les trois fonctions publiques a continué de croître pour s’établir à 4,64 % en 2013. Un taux en progression grâce au concours du FIPHFP et cela malgré un nouveau rapt du gouvernement français qui a procédé il y a quelques jours au prélèvement de 29 M€ dans ses caisses.

Toujours dans cette catégorie, la N°10 intitulé : La justice accompagne les victimes et qui concerne les Guichets uniques implantés au sein de certains tribunaux de grande instance. Un bureau d’aide aux victimes (BAV) qui permet aux usagers d’être renseignés, accompagnés et orientés depuis le dépôt de la plainte jusqu’à l’exécution de la décision de justice, en s’appuyant sur la collaboration des différents acteurs judiciaires et associatifs. Le BAV répond ainsi à un besoin réel de la victime, qui peut éprouver des difficultés à exercer ses droits en raison d’une méconnaissance du fonctionnement judiciaire ou du traumatisme qu’elle a pu subir.

Des collectivités territoriales au service des citoyens

L’initiale N°15 intitulée : La réalité virtuelle au service des patients. Dénommer « Wish », la toute nouvelle plate-forme d’innovation régionale lancée par le conseil régional des Pays de la Loire, va étudier les différentes manières de mettre la réalité virtuelle au service de la santé et du handicap. La réalité virtuelle, de plus en plus mise en oeuvre dans le monde médical, présente de nombreux avantages, participant au diagnostic, au traitement et à la rééducation des patients. Elle s’est aussi imposée dans certaines spécialités médicales ou en chirurgie.

Mais aussi dans un sujet essentiel et qui sera discuter dans l’une conférence décentralisée de la conférence nationale du handicap et souvent dénoncée par le CISS, celui de la désertification médicale en milieu rural avec l’initiative N° 17 en facilitant le recrutement de médecins en zone rurale. Mise en œuvre par le département de Saône-et-Loire ce dernier à lancer en mars 2013 le dispositif « Installeunmedecin.com », à destination des étudiants en médecine, des professionnels de santé et des communes et intercommunalités. Son objectif : faciliter le recrutement et l’installation des médecins en Saône-et-Loire, en proposant des mesures financières adaptées et un accompagnement personnalisé.

Le service public hospitalier…

Souvent compliqué d’accès voilà que l’initiative N°28, qui prouve que l’échange est possible. Un dossier patient partagé et sécurisé. Un projet « IP Soins », que le CHRU de Montpellier met en oeuvre avec un système d’information clinique en mode hébergé. Voilà une solution intégrée pour l’information de la production de soins et la mise en place d’un dossier patient complet, partagé et sécurisé. Les données du parcours médical, y compris celles issues d’établissements ou de laboratoires extérieurs, sont numérisées. La personnalisation de la donnée médicale et des formulaires pour chaque type d’activité permet la prescription informatisée et généralisée.

Enfin celui pour les anciens et la dépendance N°33, avec l’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) de Chambon-sur-Voueize, dans la Creuse, innove en expérimentant une télé-consultation en psychogériatrie. Un projet soutenu par l’agence régionale de santé du Limousin et le conseil général de la Creuse. La plate-forme est baptisée « Lim star ». Des outils d’examen clinique – stéthoscope, dermatoscope, otoscope, etc. – sont reliés à un ordinateur, de façon à pouvoir transférer les données qu’ils collectent. Un lit permet de réaliser des consultations de résidents couchés.

Stéphane LAGOUTIÉRE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir