Contenu principal

Message d'alerte

Prix droit usager sante ensemble des laureatsÀ l’occasion de la remise des prix du concours national des Droits des usagers de la santé, au ministère de la Santé, des Actions sociales et des Droits des femmes, ce 4 décembre en présence notamment de Monsieur Jean-Paul Delevoye, président du conseil économique, social et environnemental (CESE) et grand témoin de cette soirée. « Handiconsult » du Centre hospitalier d’Annecy-Genevois (Rhône-Alpes) et « L’ADAPEI » des Alpes de Haute-Provence ont été récompensés. Les deux projets ont ainsi touché le jury, mais surtout offrir une meilleure prise en charge des personnes handicapées.

« Prendre un rendez-vous en ophtalmologie ou en dermatologie est doublement compliqué pour certains patients. » Le Dr Jean-Yves RUEL du Centre hospitalier d’Annecy-Genevois (Rhône-Alpes) a ainsi compris que l’’accessibilité aux soins en milieu ordinaire est un véritable parcours du combattant. Grâce à l’idée qui a ainsi germé dans son esprit. Depuis deux ans, une personne handicapée peut appeler un numéro où une infirmière met tout en place en amont de la future consultation. Les gens peuvent également faire une « Prix droit usager sante Handiconsultvisite blanche » pour découvrir les médecins qui vient s’occuper d’elle.

Avec six chirurgiens dentistes et trois dermatologues libéraux, « handiconsult » a déjà réalisé 1900 consultations depuis 2012. « J’ai été enthousiasmé par ce projet pour plusieurs raisons. Tout d’abord, c’est le fruit d’une réflexion conjointe avec les familles, les partenaires associatifs et les institutions médicales. Ensuite, ce concept offre la possibilité à des gens qui ne l’avaient plus d’avoir un accès aux soins. C’est donc un projet exemplaire et novateur », a expliqué le parrain du projet, le Dr Stéphane LANDAIS. Maintenant reste à le transposer sur le territoire national.

« L’ADAPEI » favorise la participation citoyenne des personnes déficientes intellectuelles

Mais la soirée a été un succès pour le monde du handicap puisque l’ADAPEI des Alpes de Haute-Provence a été, elle aussi, couronnée à l’occasion de ce concours national des prix des Droits des usagers de la santé.  « Rien pour nous sans nous » vise à promouvoir l’auto-représentation des personnes déficientes intellectuelles. Trop souvent représentées par leurs parents ou leurs représentants légaux, ces dernières rencontrent des difficultés à affirmer leur expression et leur participation, ainsi que l’exercice de leur citoyenneté, dans notre société.

Prix droit usager sante ADAPEI« On essaie d’être attentive à la situation des personnes handicapées, car certains ont du mal à mettre des mots sur leurs problèmes. On les aide à avancer », a lâché Marie-Hélène ROUX. Cette initiative favorise la participation citoyenne sociétale des personnes déficientes intellectuelles dans la prise de décision. Ele met également en lumière les questions sur ce vieillissement de ces personnes et leur devenir dans a société. Grâce à « L’ADAPEI » et « Handiconsult », les personnes handicapées ne sentent plus seules dans leurs combats…

A noté parmis les autres lauréats celle retenu, parmi la trentaine de projets sélectionnés par les ARS : « La Passerelle », dispositif d'accompagnement des personnes dans leur parcours de soins au sein du centre hospitalier privé de Saint-Brieuc (Bretagne). Le projet « Inter-CVS », réseau d'élus et de présidents de conseil de vie sociale autour des personnes âgées en EHPAD développé par le CODERPA Essonne (Ile-de-France). Enfin celui « Le Rallye droits des usagers », initiative inédite pour renforcer les connaissances des professionnels sur les droits des usagers mise en place par le groupe hospitalier mutualiste de Grenoble (Rhône-Alpes). Chaque équipe lauréate recevra du ministère un prix de 2 000€.

Les 5 projets primés en 2014 qui sont modélisables, transposables : associant des usagers ou des associations d'usagers, ils s'inscrivent dans la durée et s'attachent à favoriser l'appropriation des droits par tous y compris par des populations en situation difficile

À suivre…

Romain BEAUVAIS

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir