Contenu principal

Message d'alerte

Les Laureats_des_Victoires_de_l_accessibilitesAprès trois jours de débats, table ronde et intervention des élus locaux et de Ségolène NEUVILLE, qui aura préféré la veille au discours, un « bilan » qui lui aura valu quelques sifflés. Une cérémonie animé par Christel PRADO, président de l'Unapei et le Président du Jury : Philippe LEFAIT, Journaliste et présentateur de l'émission "Des mots de minuit" en présence du défenseur des droits, Jacques TOUBON, ont remis 5 prix, le 6 juin dernier. Initié en 2010 par l'Unapei à l'occasion de son cinquantenaire, le concours les « Victoires de l'accessibilité » remporte à chaque édition un vif succès : plus de 700 candidatures sur l'ensemble du territoire en 3 éditions.

Pour cette troisième édition, les « Victoires de l'accessibilité » ont été organisées en région et s'illustrent dans cinq catégories. Christel PRADO, qui n'aura pas manqué de rappeler une nouvelle fois la faiblesse de la prise en compte de l'accessibilité a destination des déficients intellectuelles et ceux malgré l'existence de la loi de 2005 mais dans lequel elle ne fait pas référence. Une céromine qui aura connu de nombreux de suprise ou d'annonce imprévu comme celle du Suisse Josef SCHOVANEC, Philosophe et écrivain, qui répondant au président du jury, aura confié détenir un secret sur les femmes de président...

Améliorer la vie quotidienne de tous...

Face à une généralisation du manque d'accessibilité, l'Unapei souhaite que l'exception devienne une règle de demain. Des Victoires de l'accessibilité qui sont venu récompenser toutes ces bonnes volontés,Victoire de l accessibilite intervention Jacques TOUBON ces créateurs de liens qui à leur manière luttent contre les préjugés, inspirent notre société dans son ensemble. Une volonté que souhaite possible l'Unapei, et c'est ce que démontrent dans ces Victoires qui se veut être également un laboratoire de bonnes pratiques et démontre que l'inclusion des personnes handicapées mentales dans notre société est possible.

Une accessibilité dans sa conception universelle qui doit permettre a tous quelques soient sa situation de façon définitive ou temporaire, doit permettre de favoriser la rencontre entre tous les citoyens, et notamment des personnes déficientes intellectuelle d'améliorer sa vie quotidienne et de vivre avec et parmi les autres.

« Le handicap et la deuxième cause de discrimination »

Une manifestation auquel le défenseur des droits, Jacques TOUBON, aura fait une intervention remarquée et fortement applaudie dans un discours ou il aura rappelé l'importance du combat contre les discriminations dont le handicap reste la deuxième cause avant la remise d'un prix Catégorie « Information et communication » Une délégation Nous Aussi propose un mode d'emploi pour les prochaines élections, originaire de la Région Nord Pas de Calais. Une cause dont Jacques TOUBON aura rappeler son importance.

La Catégorie, « Repérage et mobilité » par la Région PACA avec la RTM Attitude pour en finir avec la phobie des transports en commun. Un prix reçu par qui aura souligné « » lors de sa remise. L'accès a la culture reste un sujet important même si 'il est un domaine ou les initiatives sont les plus importantes et les novatrice comme le démontre les résidents de l'Adapeim engagés dans le plus grand spectacle son et lumière d'Europe de la région Lorraine. Des lauréats qui auront montré sur scènes toutes leurs joies par des nombreux « houla ».

Le deux dernier prix auront été attribués dans la Catégorie « Commerces et Services de proximité » aux Handi-Acteurs s'engagent pour soutenir les associations du Finistère. Enfin dans la Catégorie « Acteur national », les Victoires de l'accessibilité ont récompensé COACTIS pour la création d'un outil de communication pour préparer ses consultations médicales. Des lauréats dont vous pouvez retrouvez ici une présentation détaillé.

Le pictogramme S3A : Symbole d'Accueil, d'Accompagnement et d'Accessibilité

L'Unapei, au regard de l'absence de prise en compte des besoins spécifiques des personnes handicapées mentales dans l'ensemble des domaines inhérents à l'accessibilité, a créé le pictogramme S3A (symbole d'Accueil, d'Accompagnement et d'Accessibilité), normalisé par l'Afnor en mai 2000.

Ce pictogramme concerne les personnes handicapées mentales et, par extension, toute personne ayant des difficultés de compréhension ou d'orientation. Il identifie et signale aux personnes présentant des difficultés de repérage et d'apprentissage de la lecture : les structures, produits, services et prestations de toutes natures qui leur sont rendus accessibles grâce à la mise en œuvre de moyens techniques et humains. Il a pour vocation d'être apposé sur des guichets, des lieux de passage, produits ou documents.

Stéphane LAGOUTIÉRE

1) Membres du jury : Claude DUMAS, Directeur général du Centre de Ressources et d'Innovation Mobilité Handicap (CEREMH) Eglantine EMEYE, Journaliste et réalisatrice du documentaire "Mon fils, un si long combat" diffusé sur France 5 en 2014 est Présidente de l'association "Un pas vers la vie". Lahcen ER RAJAOUI, Administrateur de Nous Aussi, Association française de personnes déficientes intellectuelles Agnès Marie EGYPTIENNE, Secrétaire Générale du Comité Interministériel du Handicap (CIH). Jean-Louis PUISSEGUR, Maire de Pointis-Inard, Président de l'Association des Maires de Haute Garonne et Vice-président de l'Association des Maires de France. Laurent SAVARD, Comédien et humoriste, Josef SCHOVANEC, Philosophe et écrivain, Jacques TOUBON, Défenseur des Droits depuis juillet 2014

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir