Contenu principal

Message d'alerte

Carlos Arturo TORRES TOVAR de la societe colombienne IKO recoit le prix Une prothèse d'avant-bras modulable composée d'éléments de Lego, réalisée par l'ingénieur colombien Carlos Torres, a remporté mercredi le grand prix du forum Netexplo, décerné par un jury d'experts et par le public de l'évènement, organisé à l'Université Dauphine à Paris. La prothèse IKO Creative Prosthetic System permet aux enfants atteints de malformations de la personnaliser en y ajoutant leurs propres modules construits avec le célèbre jouet danois, afin de « dédramatiser leur handicap », précisent les organisateurs du forum Netexplo dans un communiqué.

La création de l'ingénieur colombien a été choisie parmi une dizaine de projets du monde entier, parmi lesquels une application de traduction mobile sud-africaine répertoriant les 11 langues officielles du pays, ou encore un robot japonais qui a obtenu le bac local avec des notes suffisantes pour intégrer l'université de Tokyo.

« Cette année, le réseau de professeurs élèves d'universités partenaires de l'Observatoire Netexplo a identifié 2.175 innovations digitales venues du monde entier. Les 10 lauréats illustrent la tendance générale qui consiste, grâce au digital, à repousser les limites pour élargir le champ des possibles », a expliqué Thierry Happe, cofondateur du forum Netexplo.

Un objet qui a pour son concepteur Carlos Arturo TORRES TOVAR de la société colombienne IKO qui reçoit le prix, ou dernier à tenu souligné que « l’importance du projet été de créée autour du pilier de la prise de conscience et de la prise du handicap », afin souligne t-il que l’enfant « s’approprie l’objet avec l’idée de donner au enfant la magie de se projet c’est de trouver des objets qui existe déjà sans avoir peur ». Avant de demandé le soutien des participants afin de soutenir une campagne en Colombie au sein des écoles et de créée un deuxième prototypes dans lequel nous sommes très proches..«Afin de devenir un peu  plus humain» aura t-il conclut

Le forum Netexplo, organisé pour la neuvième année par l'Observatoire du même nom, s'intéresse aux innovations de la société numérique en s'appuyant sur un réseau d'une vingtaine d'universités situées dans une quinzaine de pays dans le monde.

 La Redaction/Avec l'AFP

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir