Contenu principal

Message d'alerte

l acceuil dans un EHPAD a Versailles situe  dans departement des YvelinesAlors que l’Assemblée nationale se penche actuellement sur le syndrome d'épuisement professionnel dans le cadre d’une mission d'information. la DREES, vient de publier un rapport sur les conditions de travail des professionnels soignant en EHPAD pour lequel elle a été contrainte de prendre aussi celle de la diversité des situations. Qu’il s’agisse de celle des métiers, que celle de la diversité des statuts des établissements, mais aussi diversité des organisations et des modes de fonctionnement. Une étude qui au-delà de ces différences, a voulu mettre en lumière la grande unité dans les témoignages des professionnels et de voir ainsi se dessiner les contours d’une identité professionnelle forte.

Une identité construite autour de métiers dont la pénibilité n’est pas dissimulée, mais souvent dépassée par un engagement individuel et des gratifications multiples (issues de la relation privilégiée aux usagers, aux familles, aux collègues, à l’établissement). Une étude qualitative sur les conditions de travail dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes, dont le Rapport définitif remis à la Drees.

Une diversité de métier, d’établissement et d’organisation...
Les auteurs de cette étude qui ont du faire face pour comprendre les difficultés vécues par le personnel, d’aborder la diversité des métiers que sont les sont les soignants ou des professionnels faisant fonction de soignants – infirmiers diplômés d’État (IDE), aides-soignants (AS), aides médico-psychologiques (AMP), auxiliaires de vie sociale (AVS), agents de service hospitalier (ASH). Mais aussi leurs lieux de travail et la diversité des statuts des établissements. Qu’ils s’agissent la encore des EHPAD public hospitalier ou non hospitalier, EHPAD privé à but non lucratif (associatif ou mutualiste), EHPAD privé à but lucratif pour lequel s’ajoute a cela les modes d’organisation et de fonctionnement parfois quasi individuel.

Des conditions de travail variant en fonction du profil des résidents...
Les conditions de travail des soignants d’établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes changent sous l’effet de l'évolution récente des profils de résidents : amplification des tâches sanitaires au détriment du relationnel, renforcement des exigences de qualification des professionnels et du contrôle qualité, exigence accrue des résidents.

Aux dires des personnels soignants, travailler en EHPAD est difficile, aussi bien physiquement que psychiquement, et la charge mentale y est importante. L’organisation du travail est souvent en tension et peut être source de dégradations des conditions de travail.

Les professionnels restent toutefois le plus souvent fortement engagés dans leur travail, tant professionnellement que personnellement. Ainsi les mécanismes de solidarité sont notamment mis en oeuvre pour pallier certaines difficultés, mais restent fragiles selon l’étude.

La Rédaction

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir