Contenu principal

Message d'alerte

Centre Fernando Pessoa d'origine portugaise, ouverte a la Garde dans le Var sous le titre d'université, titre actuellement contesté par le ministère de la recherche et de l'enseignement supérieur La Fédération Nationale des Orthophonistes (FNO) dénonce depuis de nombreuses semaines l'ouverture du centre de formation privé Fernando Pessoa dans le Var, à La Garde près de Toulon. La FNO qui dans un communiqué annonce sa stricte opposition à cette structure qui prétend « former des orthophonistes ainsi que des chirurgiens-dentistes, des pharmaciens et des diététiciens ». Une formation moyennant des frais d'inscriptions bien au-delà de ceux supportés par les étudiants en orthophonie, formés dans les Universités françaises.

Des étudiants qui doivent semble t'ils faire face au-delà de ces prix prohibitifs, situé entre 7000€ et 9500€, sachant d'aucune garantie tant au niveau de la qualité de l'enseignement ou du contenus des formations proposées affirme le FNO. Une situation provoqué par le fait que cette « université portugaise » n'est pas soumise au numerus clausus qui élimine 8 étudiants sur 10 pendant leur cursus mais les diplômes qu'elle délivre sont parfaitement valables dans notre pays sachant que tout diplôme européen et parfaitement équivalent. Une stratégie redoutable mais tout à fait valable !

Situation qui perdure malgré les nombreuses alertes adressé à Mme la ministre de la Santé, Marisol TOURAINE, et Madame la ministre de l'Enseignement supérieur, Geneviève FIORASO. Cette dernière ayant tout de même déposé une plainte pour utilisation frauduleuse du terme d'université protégé par un décret de 1876.

Un appel à manifester...

Une fermeture que le FNO juge plus que jamais d'une urgence, et pour lequel d'autres organisation de professionnels de santé, du CNPS et de l'UNAPL, raison pour lequel le Vice-président chargé de la formation initiale et ses responsables locaux de la FNO participera à la manifestation initiée par les organisations syndicales de la profession dentaire, le 15 mars à 14h devant la mairie de La Garde pour exiger la fermeture immédiate du centre Fernando Pessoa.

Stéphane LAGOUTIERE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir