Contenu principal

Message d'alerte

Un employe d un magasin IkeaL’enseigne connue de l’ensemble des Français et qui compte en France près de 00000 salariée vient d’annoncer dans un communiqué la signature avec cinq organisations syndicales (CGT, CFDT, FO, CFE-CGC, CFTC), de son 4e accord sur l’insertion sociale et professionnelle des travailleurs en situation de handicap pour la période 2016- 2018. L’entreprise qui annonce un bilan 2013-2015 aura permis pour 60 % de ces établissements de franchir la barre des 6 % ainsi que l’embauche de 34 personnes supplémentaires.

IKEA qui aujourd’hui 431 travailleurs en situation de handicap dans les effectifs dont 97 % sont en CDI, auquel s’ajoute un travail important avec le secteur protégé et adapté, ainsi qu’un partenariat national avec l’ADAPT dans deux salons, Paris et Lyon, et des événements locaux.

L'entreprise en France qui se fixe comme objectif au-delà de ces trois axes prioritaires d’atteindre les 6 % de travailleurs reconnus en situation de handicap sur ses 35 entités au 31 décembre 2018. N’hésitant a mettre les moyens pour cela avec un budget national fixé à 1,5 M€ sur la période 2016-2018, afin de responsabiliser et engager chacun de ses 35 établissements (33 magasins, le centre de relations clients et le siège social) dans la définition d’un plan annuel personnalisé.

Trois axes prioritaires pour 2016 - 2018
Un accord d’entreprise signé avec les syndicats qui comprend trois axes celui de l’embauche de 59 collaborateurs en situation de handicap en CDI comprenant six seniors au minimum (plus de 50 ans) sur 3 ans dont 5 % des personnes recrutées seront des managers. Auquel s’ajouteront une politique d’accès a l’emploi en ouvrant le recrutement en alternance avec un objectif de 10 embauches minimum d’alternants sur 3 ans. Une politique incitée pour chaque magasin qui afin de poursuivre ses actions a tissé un réseau de partenaires locaux (cap emploi, ADAPT, Agefiph, associations, écoles).

L’autre point de l’accord concernant le maintien dans l’emploi dont la moyenne d’ancienneté des travailleurs en situation de handicap est de 10,26 ans avec une moyenne sur le groupe IKEA France de 7,2 ans. L’entreprise qui annonce mettre tout en œuvre pour qu’une personne en situation de handicap continue à exercer son activité même lorsque son handicap évolue.

Pour cela des elle annonce que des réunions de concertation préalables à tout aménagement ou changement de poste seront organisés avec les acteurs concernés par le sujet (manager, salarié concerné, référent handicap ou RRH, un membre du CHSCT, le médecin du travail). Ainsi que la mise en place d’un livret d’information à tous les collaborateurs IKEA France sera organisée afin de sensibiliser, faire connaître les dispositions de l’accord et ainsi inciter les collaborateurs à se déclarer.

Enfin afin d’ouvrir l’emploi au jeune notamment celle-ci axera une politique forte sur la formation et sensibilisation de l’ensemble des collaborateurs. Ikéa France qui annonce que nouveau plan devrait permettre de former l’ensemble de ses 1 100 managers sur le sujet avec une formation spécifique « manager un salarié en situation de handicap » et sensibilisera l’ensemble de ses 9 740 collaborateurs par des actions de communication interne, des formations et des ateliers. Enfin, une enquête interne sera organisée lors de la première et de la dernière année d’application du présent accord à destination de l’ensemble des collaborateurs.

Une collaboration avec le secteur protégé...
Parallèlement à ces 3 axes prioritaires, IKEA France souhaite également développer encore plus ses relations commerciales avec le secteur protégé et adapté, notamment avec l’intégration d’un ESAT ou EA dans les appels d’offres nationaux. Des opportunités de partenariats seront aussi identifiées auprès de la DIRECCTE.

Michèle, un emploi qui lui « permit de montrer ses compétences »
Malentendante et âgée de 25 ans cette emploi et avant une véritable inclusion dans une entreprise, « Auparavant, j’ai été salariée dans 4 entreprises privées, désormais je suis content de travailler pour IKEA. On me fait confiance, je peux montrer mes compétences, c’est une entreprise qui prend soin de ses salariés » une entreprise ou la différence et richesse avant tous « entre moi avec mon handicap et l’ensemble des collaborateurs. Mes collègues portent attention à moi sans pour autant faire de distinction. J’ai aussi eu l’occasion de rencontrer des personnes en situation de handicap issues d’ESAT lors de mises à disposition ou de prestations externes, et c’est aussi en ça qu’IKEA soutient le handicap au-delà de son propre effectif » Une entreprise qui pour elle est « ouverte et vraiment dans la diversité au-delà même du handicap. »

Stéphane LAGOUTIÉRE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir