Contenu principal

Message d'alerte

Stand de la MSA au Salon international de l agriculture a Paris du 25 fevrier au 5 mars 2017Alors que le Salon international de l’Agriculture sera sur le point de se conclure, la Fédération nationale des employeurs de la MSA va signer sur son stand, situé dans le Pavillon 4 le 2 mars prochain deux conventions de partenariat avec la FAGERH et l'institut polytechnique UniLaSalle. Objectif promouvoir, au sein des MSA, le recrutement, la formation et l'emploi de personnes handicapées. Objectif favoriser l’ouverture ce métier qui reste peu pratiqué ou proposé a des hommes et femmes en recherche d’un emploi ou d’une qualification.

La poursuite d’un engament pour les MSA
Répondant à ces obligations d’emploi, et du taux légal de 6 % soit 1000 salariés en situation de handicap que comptent les 39 organismes MSA, travaillant dans tous les secteurs d'activité. Une situation qui oblige celle-ci a préparé l’avenir puisque 10 % de ces salariés handicapés sont âgés de plus de 60 ans. Et 50 % d'entre eux ont entre 50 et 60 ans. Conséquence directe : dans les 5 ans à venir, près de 500 salariés handicapés sont susceptibles de quitter leurs emplois.

Le 25 octobre 2016, la fédération nationale des employeurs de la MSA, et l'ensemble des six organisations syndicales nationales avaient débouché sur la signature d’un 3e accord de branche portant sur l'emploi des salariés handicapés. Celui-ci prévoit notamment, pour la période 2017-2020, de favoriser l'accompagnement des interlocuteurs locaux dans le recrutement et le maintien dans l'emploi des salariés handicapés et de développer le réseau des partenaires dédiés.

Aussi, pour pouvoir anticiper ces départs et répondre aux besoins des MSA, cette nouvelle convention d’une durée de 4 ans sera signée le 2 mars 2017. Avec pour objectif notamment de sensibiliser les réseaux respectifs sur ces partenariats afin d’obtenir des profils des salariés susceptibles d'être accueillis en contrat professionnel et en apprentissage, ainsi que la formation des tuteurs et définir un processus d'accueil/intégration. Mais aussi de faciliter le recours aux centres de réadaptation professionnelle afin de mieux orienter et accompagner des salariés handicapés ou en difficulté en raison d'un problème de santé invalidant.

Une convention qui prévoit également d'accueillir des ingénieurs agro handicapés, dans le cadre de leur formation, pour leur stage en apprentissage de fin d'année ou de de suivre et évaluer ce dispositif avec les participants concernés (RH, managers, tuteurs, salariés en alternance, médecins SST, IRP).

Qui sont les signataires ?
La FAGERH, est elle membre du Conseil National Consultatif des personnes handicapées (CNCPH) et du Conseil de la Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie (CNSA), elle fédère notamment les établissements d’orientation et de reconversion professionnelle et leurs organismes gestionnaires. Spécificité de ces établissements : développer une approche globale et un accompagnement pluridisciplinaire personnalisé et des cursus de formation adaptés, et entretenir des relations étroites avec le monde professionnel.

L’institut polytechnique UniLaSalle a vu le jour en 1854, dont les sites sont localisés sur les deux campus de Beauvais et de Rouen, il forme, chaque année, 2 500 étudiants (technicien supérieur en géologie, Ingénieur en agriculture, Ingénieur en alimentation et santé...). Spécificité de cet institut polytechnique : avoir internalisé un projet d’accompagnement personnalisé pour l’ensemble des étudiants, générant la création d’une mission handicap en 2011. Une dynamique qui s’inscrit dans un accord national cadre de la Conférence des grandes écoles avec l’AGEFIPH. Fin 2016, 90 étudiants handicapés se trouvaient ainsi en cours de formation (77 à Beauvais et 13 à Rouen).

Stéphane LAGOUTIERE

Sources : FNEMSA

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir